International
URL courte
Explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg (54)
0 170
S'abonner

Un tribunal de la ville de Saint-Pétersbourg, frappée début avril par un attentat meurtrier, a ordonné l'arrestation de deux recruteurs présumés de groupes terroristes.

Deux nouveaux suspects dans l'affaire de recrutement de terroristes ont été mis en détention provisoire par un tribunal de Saint-Pétersbourg. Auparavant, huit autres personnes, tous originaires d'ex-républiques soviétiques d'Asie centrale, avaient été arrêtées dans le cadre de la même affaire.

Selon les enquêteurs, les intéressés ont recruté des ressortissants des pays centrasiatiques résidant à Saint-Pétersbourg pour le compte de groupes terroristes tels que le Front al-Nosra et Daech.

Pour le moment, les enquêteurs ne disposent pas d'information concernant la possible implication des suspects dans l'attaque terroriste perpétrée le 3 avril dernier dans le métro de Saint-Pétersbourg. L'attentat, qui n'a été jusqu'à présent revendiqué par aucune organisation terroriste, a fait 14 morts et près de 90 blessés.

L'auteur présumé de l'attentat, Akbarjon Djalilov, un homme de 22 ans originaire de la région d'Och au Kirghizstan, a également été tué dans l'explosion.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Explosion dans le métro de Saint-Pétersbourg (54)

Lire aussi:

Un engin explosif désamorcé à Saint-Pétersbourg
Saint-Pétersbourg: le conducteur du métro offre sa récompense à une blessée
FSB a détenu six suspects à Saint-Pétersbourg
Les chiens d’Abidjan frappés par une épidémie mortelle
Tags:
attentat, recruteur, arrestation, justice, Etat islamique, Front al-Nosra, Saint-Pétersbourg
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook