International
URL courte
643
S'abonner

Le gouvernement japonais a vivement critiqué le lancement du missile nord-coréen en envoyant une note par voie diplomatique à Pyongyang. Tokyo considère également que cette tentative de lancement constitue une violation manifeste des résolutions de l’Onu.

La tentative ratée de lancement d'un missile par la Corée du Nord a provoqué l'ire des autorités japonaises, a indiqué l'agence Kyodo.

D'après les représentants du cabinet du Premier ministre japonais Shinzō Abe, une note de protestation a été envoyée par voie diplomatique à Pyongyang.

Par ailleurs, un état-major de crise a été mis en place au sein du cabinet de M. Abe afin de rassembler les informations concernant d'éventuelles nouvelles tentatives de lancement.

En outre, d'après la source informée de l'agence, Tokyo qualifie les actions de Pyongyang d'inadmissibles et considère qu'elles violent plusieurs résolutions de l'Onu.

Ce dimanche, la Corée du Nord a tenté de tirer un missile depuis un polygone situé près de Sinpo (Hamgyong du Sud), mais la tentative s'est soldée par un échec. Ces informations interviennent sur fond de montée des tensions entre la Corée du Nord et les États-Unis. Washington, Séoul et Tokyo s'attendaient à ce que Pyongyang effectue un tir de missile ou un test nucléaire à l'occasion du 105e anniversaire de la naissance de Kim Il-sung, grand-père de l'actuel dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

Pour dissuader Pyongyang, les États-Unis ont dépêché en mer du Japon un groupe aéronaval conduit par le porte-avions USS Carl Vinson. La Corée du Nord a alors menacé de riposter en effectuant une frappe surprise sur les bases militaires américaines.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

La Corée du Nord répondra à une «attaque nucléaire par une attaque nucléaire»
Quand les USA envisageaient de reconnaître la Corée du Nord puissance nucléaire
Qu'arriverait-il si les USA frappaient la Corée du Nord?
«Personne ne sortira vainqueur» d'un conflit en Corée du Nord, selon Pékin
Corée du Nord: les USA préparent une frappe préventive en cas de test nucléaire
«Nous irons en guerre»: la Corée du Nord répond aux menaces des États-Unis
La Corée du Nord prête à lancer une frappe contre les États-Unis
Tags:
Shinzo Abe, Corée du Nord, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook