International
URL courte
11150
S'abonner

Soucieuse de renforcer la coopération antiterroriste au niveau international, la Russie se déclare prête à aider à former les membres de l'armée et de la police afghanes.

Moscou et Kaboul pourraient coopérer dans la formation des policiers et militaires afghans, selon le vice-président du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe) Ilias Oumakhanov.

« J'admets qu'une telle collaboration, qui est liée à la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme, est possible entre nos deux pays. Cela s'inscrit dans la logique de la mise en place d'une vaste coalition antiterroriste », a déclaré M. Oumakhanov, à qui la question de savoir si la Russie pourrait aider l'Afghanistan à former les membres de ses forces de l'ordre et de l'armée avait été posée.

Selon lui, une éventuelle décision à ce sujet devra être adoptée par le chef du Kremlin et le ministre de la Défense. Le sénateur a également rappelé que Moscou avait auparavant épaulé Kaboul dans la formation des spécialistes de la lutte contre le trafic de drogues.

La situation en Afghanistan s'est nettement détériorée ces derniers mois. Après avoir établi leur contrôle sur de vastes régions agricoles du pays, les Talibans projettent de conquérir de grandes villes du pays. De leur côté, les djihadistes de Daech continuent de gagner du terrain en Afghanistan.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Remplacer les armes russes par des armes US en Afghanistan? Bon courage!
La Russie ferait de l’antiterrorisme en Afghanistan juste sur invitation de Kaboul
McCain impute le rapprochement de Kaboul vers Moscou au leadership perdu d'Obama
Une rixe ultraviolente éclate à Gare de Lyon à Paris sous l’œil de passagers médusés – vidéo choc
Tags:
lutte antiterroriste, talibans, coopération, Etat islamique, Ilias Oumakhanov, Afghanistan, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook