Ecoutez Radio Sputnik
    Deux pêcheurs russes ont fêté Pâcques à la dérive… dans les eaux norvégiennes

    Deux pêcheurs russes ont fêté Pâques à la dérive… dans les eaux norvégiennes

    © Sputnik . Ilya Timine
    International
    URL courte
    1182

    Une simple pêche a failli se solder par une tragédie. Un bateau de pêche, avec deux personnes à son bord, a dérivé toute une nuit jusqu’ à échouer sur les côtes norvégiennes. Ses occupants seront bientôt en Russie et leurs vies ne sont pas en danger.

    Deux pêcheurs russes de la ville Zapoliarny, située dans la péninsule de Kola, à 11 km de la frontière norvégienne et à 103 km au nord-ouest de Mourmansk ont été emportés par les courants dans les eaux territoriales norvégiennes, suite à une avarie moteur. La question de leur rapatriement est déjà réglée, a indiqué le FSB, en charge de la surveillance des frontières russes.

    Samedi soir, les garde-frontières russes ont reçu un appel de détresse d'un habitant de la ville de Zapoliarny, dans la région de Mourmansk, limitrophe de la Norvège. Il a indiqué se trouver avec un camarade de pêche dans une embarcation a la dérive en mer de Barents, non loin de l'archipel Ainovskie du golfe de Varangerfjord. La communication fut rapidement perdue.

    « La direction des gardes côtes a décidé d'envoyer immédiatement la frégate des garde-côtes « Viktor Kingisepp » dans la zone présumée des personnes en détresse afin de commencer les recherches », indique le service de presse du Service frontalier du FSB.

    Dans le cadre de la coopération internationale transfrontière, les garde-côtes du Royaume de Norvège ont été informés d'une opération de recherche près de la frontière maritime. Selon les garde-frontières, l'opération de recherche s'est tenue dans des conditions météorologiques défavorables avec des vents en rafale soufflant du nord-est jusqu'à 10 m / s, une mer agitée, de fortes chutes de neige et une visibilité réduite.

    Dimanche, à 6 heures du matin, l'équipage du « Victor Kingisepp » a aperçu le bateau à la dérive dans les eaux territoriales norvégiennes. Le bateau a fini par s'échouer sur la cote, d'où les pêcheurs tiraient leurs fusées de détresse.

    Les garde-frontières norvégiens et le consulat général russe à Kirkenes ont été immédiatement informés de la localisation des pêcheurs russes dans les eaux territoriales norvégiennes.

    « A 8 heures 55 minutes les pêcheurs ont été retrouvés par une patrouille frontalière, leurs jours n'étaient pas comptés », soulignent les garde-frontières.

    À l'heure actuelle, les gardes-frontières russes, en coopération avec les autorités norvégiennes travaillent au retour des pêcheurs et de leur embarcation sur le territoire de la Fédération de Russie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Incident dans un avion d’United Airlines: les Vietnamiens demandent le boycott
    Incident dans un parking chinois, une crise à cause de l’arrogance allemande
    Sans peur, ce pêcheur nourrit des dizaines de pygargues à tête blanche
    Un destroyer russe a porté secours à un bateau de pêche ukrainien
    Tags:
    signal de détresse, mer, pêche, bateau, gardes-frontières, FSB, Mourmansk, mer de Barents, Norvège, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik