Ecoutez Radio Sputnik
    Moscou

    Boris Johnson appelle la Russie à rejoindre la coalition US: «Non, rejoignez-nous plutôt»

    © Sputnik . Evgeny Biyatov
    International
    URL courte
    43604
    S'abonner

    C'est plutôt la coalition internationale dirigée par les États-Unis qui devrait rejoindre la Russie et ses alliés dans la lutte anti-Daech en Syrie, a affirmé le sénateur russe Frants Klintsevich, répondant à l'invitation à rejoindre la coalition occidentale faite par le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson.

    La proposition faite à Moscou par le chef de la diplomatie britannique Boris Johnson, qui suggérait que la Russie puisse combattre les djihadistes de Daech en Syrie au sein de la coalition internationale a suscité une réaction résolue de la part du Conseil de la Fédération russe. Le premier président adjoint du comité pour la défense et la sécurité du Conseil Frants Klintsevich a mis en doute cette offre.

    « Je ne crois pas que le ralliement à la coalition occidentale, qui ne fait qu'imiter la lutte contre Daech, soit un bon choix », a-t-il déclaré à Sputnik. « Non, rejoignez-nous plutôt. »

    Selon le chef du comité des affaires étrangères du Conseil de la Fédération Konstantin Kosachev, l'appel de M. Johnson atteste du fait que ce dernier a perdu tout sens des réalités :

    « Paraît-il que le chef de la diplomatie britannique n'est pas au courant de la situation en Syrie. Dans le cas contraire, il saurait que la Russie est l'un des quelques pays qui aident vraiment la Syrie à combattre le fléau terroriste. »

    Auparavant, le ministre britannique avait proposé à la Russie, dans un article publié ce dimanche par le Sunday Telegraph, de combattre les djihadistes de Daech en Syrie de concert avec la coalition internationale de plus de 60 pays conduite par les États-Unis.

    Le sénateur russe Alekseï Pouchkov a également commenté ces propos, estimant qu'ils étaient dénués d'esprit de suite.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Visite à Moscou annulée: Boris Johnson qualifié de «caniche de Washington»
    Johnson et Tillerson ont un plan d'action commune contre la Russie
    Visite annulée de Boris Johnson: Moscou pointe l'«incohérence» occidentale
    Tags:
    Frants Klintsevitch, extrémistes, lutte anti-EI, proposition, réponse, coalition anti-Daech, Konstantin Kossatchev, Boris Johnson, Syrie, Royaume-Uni, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik