Ecoutez Radio Sputnik
    Deir ez-Zor

    La coalition occidentale réalise une opération au sol près de Deir ez-Zor

    © AFP 2019 Ahmad Aboud
    International
    URL courte
    22745
    S'abonner

    Une unité de la coalition internationale conduite par les États-Unis a débarqué aux environ de Deir ez-Zor, en Syrie, pour mener une opération ciblée contre le groupe terroriste État islamique.

    La chaîne de télévision Sky News Arabia, qui a diffusé cette information, se référant à ses propres sources, ne précise pas quels militaires concrètement avaient été débarqués depuis les hélicoptères de la coalition.

    En mars, la chaîne a annoncé une opération similaire près de la ville syrienne de Raqqa, affirmant que l'opération avait été réalisée par des militaires américains. Cependant, la coalition a démenti l'information, déclarant qu'il s'agissait d'une unité kurdo-arabe des Forces démocratiques syriennes.

    Selon Sky News Arabia, l'opération de Deir ez-Zor a eu pour cible des stocks d'approvisionnement et des dépôts d'armes de Daech situés à l'est de la ville. Sans faire état des résultats de l'opération, la chaîne communique que les militaires ont quitté la région 20 minutes après le débarquement.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    L'armée syrienne repousse Daech au sud de l'aérodrome de Deir ez-Zor
    Deir ez-Zor, bientôt nouvelle «capitale» de Daech
    L’armée syrienne reprend le contrôle d’une hauteur stratégique près de Deir ez-Zor
    Les bombardiers russes frappent les terroristes de Daech à Deir ez-Zor
    Tags:
    opération terrestre, Forces démocratiques syriennes (FDS), Etat islamique, Deir ez-Zor, Raqqa, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik