Ecoutez Radio Sputnik
    Fier de sa politique extérieure, Donald Trump pointe du doigt Barack Obama

    Fier de sa politique extérieure, Donald Trump pointe du doigt Barack Obama

    © REUTERS / Kevin Lamarque
    International
    URL courte
    15012

    «Un échec absolu», c’est ainsi que l’actuel Président américain a qualifié la politique extérieur de son prédécesseur dans un message publié ce lundi sur son compte Twitter.

    Le 45e Président des États-Unis semble avoir les chevilles qui enflent. C'est en tout cas ce qui ressort du message qu'il a publié sur son compte Twitter ce lundi 17 avril, dans lequel il écorne son prédécesseur Barack Obama tout en s'autocongratulant.

    « Les premiers 90 jours de ma présidence ont montré l'échec total de la politique extérieure de ces huit dernières années », a écrit Donald Trump, visiblement pris d'un coup d'orgueil.

    Cette déclaration du dirigeant américain survient peu de temps après la décision de l'actuel locataire de la Maison-Blanche d'effectuer des frappes aériennes en Syrie, acte qui avait suscité de vives réactions de la part de la communauté internationale.

    Dans la nuit du 6 au 7 avril, les États-Unis ont lancé 59 missiles de croisière Tomahawk sur la base aérienne syrienne de Shayrat, indiquant agir en représailles à l'attaque chimique Khan Cheikhoun. Selon Damas, l'attaque a fait dix victimes parmi les militaires et neuf morts parmi les civils, causant également d'importantes destructions sur le site. Aucune preuve de la présence de substances chimiques sur la base de Shayrat n'a cependant été présentée à la communauté internationale.

    Auparavant, commentant la politique de Donald Trump en Syrie, l'ancien diplomate américain Brady Kiesling a déclaré que l'actuel Président américain n'avait pas d'expérience dans ce domaine et cherchait instinctivement à faire tout pour se démarquer de son prédécesseur Barack Obama.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Moscou suit de près les déclarations de Donald Trump, mais pas celles de ses conseillers
    Ex-ambassadeur US: «Trump tente d’être plus nord-coréen que les Nord-Coréens»
    Donald Trump: les USA n'ont pas d’autre choix que de renforcer leurs forces armées
    Violents heurts entre pro et anti-Trump: plusieurs blessés et 21 arrestations (vidéos)
    Trump candidat vs Trump Président: entre les promesses et les faits
    Tags:
    Barack Obama, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik