Ecoutez Radio Sputnik
    L’attentat d’Alep est le fruit d’approches inefficaces de l’U.E dans la lutte contre Daech

    L’attentat d’Alep est le fruit d’approches inefficaces de l’U.E dans la lutte contre Daech

    © Sputnik. Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    11130

    Moscou a fortement critiqué l’attentat contre le convoi de réfugiés, dans la banlieue d’Alep, perpétré par un kamikaze, et a fait part de sa persuasion que cet acte de violence était devenu possible à cause de l’approche inefficace des pays occidentaux dans la lutte contre les terroristes de Daech.

    Moscou a condamné l'attaque à la camionnette piégée, perpétrée par un kamikaze contre un convoi de réfugiés, survenue ce samedi dans la province d'Idlib, près d'Alep.

    « Nous accusons fermement cet attentat barbare contre un convoi de réfugiés. Nous estimons que ce crime doit être évalué de manière adéquate par tous les membres de la communauté internationale. Il est certain que ce qui s'est passé est devenu possible à cause des approches européennes inefficaces dans la lutte contre le terrorisme international en Syrie », a indiqué le communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

    Par ailleurs, le communiqué a souligné que « l'agression américaine contre l'état souverain qu'est la Syrie » était un exemple de la politique de « deux poids deux mesures ».

    Selon Moscou, les terroristes se réjouissent de cette attaque qui confirme leur impunité.

    « De son côté, la Russie continuera sa lutte avec fermeté contre le terrorisme sur le sol syrien, et accordera son soutien, en dehors de toute sympathie politique, à tous les Syriens qui sont sincèrement prêts à chercher des moyens pacifiques et des voies de négociation pour mettre un terme à ce conflit militaire en Syrie, ainsi que des solutions pour combattre des terroristes de Daech », a été également indiqué dans le communiqué.

    Le 15 avril, l'attaque terroriste visant des cars avec à bord des civils évacués des villages chiites d'Al-Foua et de Kefraya, dans province d'Idlib près d'Alep, a fait plus d'une centaine de morts et 224 blessés selon une source médicale. L'attentat avait été perpétré par un terroriste-kamikaze qui s'est approché avec son véhicule de la colonne de cars garés dans le quartier contrôlé par l'opposition armée syrienne avant d'actionner sa charge explosive. Les personnes évacuées, dont beaucoup de femmes et d'enfants, attendaient leur transfert vers un camp de réfugiés. L'explosion s'est produite près d'une station-service ce qui a déclenché un violent incendie.

    Les localités d'Al-Foua et de Kefraya sont assiégées par des combattants depuis plus de trois ans. Environ 20 000 habitants restent encerclés dans des circonstances dramatiques, certains mourants même de faim. Depuis le début du siège, 2 000 habitants, dont 400 enfants, ont été tués par les terroristes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Un photographe syrien fond en larmes suite à l’attaque d’un convoi
    Premières images de l’attaque contre un convoi d'évacuation à Alep (vidéo)
    Attaque contre un convoi d'évacuation à Alep: le bilan s'alourdit à 118 morts
    Tags:
    Etat islamique, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik