Ecoutez Radio Sputnik
    Mars sanglant: un nombre record de civils tués en Iraq et en Syrie par la coalition US

    Mars sanglant: un nombre record de civils tués en Iraq et en Syrie par la coalition US

    © REUTERS/ Rodi Said
    International
    URL courte
    29222

    Sous le régime de Donald Trump, les frappes aériennes de la coalition occidentale sont devenues de plus en plus fréquentes. Pour le seul mois de mars, la coalition dirigée par les États-Unis a tué un nombre record de civils en Syrie et en Iraq.

    Un nombre record de civils syriens et iraquiens ont été tués en mars à la suite des frappes aériennes de la coalition dirigée par les États-Unis. Ces informations ont été rapportées par International Business Times, citant des données du groupe de surveillance indépendant Airwars. Selon l'organisation basée à Londres, qui suit la campagne aérienne américaine contre Daech, une augmentation « sans précédent » du nombre frappes sur les deux pays a été enregistrée ces derniers mois.

    « Après les frappes désastreuses du 17 mars qui ont coûté la vie à 230 personnes à Mossoul, l'attention des médias s'est intensifiée et la coalition a commencé à revoir sa campagne de bombardements dans la région. Cependant, des civils ont également été tués en nombre record à la frontière à proximité de la ville syrienne de Raqqa. En effet, il est fort probable que la coalition ait tué des centaines de civils en Syrie en mars, avec peu de couverture médiatique », a souligné Alex Hopkins, qui travaille pour Airwars.

    Selon Airwars, en mars, la coalition a réalisé 268 frappes contre l'Irak et 434 frappes contre la Syrie, faisant au moins 1 782 victimes parmi la population civile. De plus, l'organisation indique qu'entre janvier et mars, 10 918 munitions ont été larguées en Irak et en Syrie, une augmentation de 59 % par rapport à la même période de l'année dernière.

    Depuis 2014, les États-Unis et leurs alliés mènent en Syrie et en Irak une opération contre les terroristes de Daech et accordent leur soutien dans cette lutte à l'opposition armée syrienne.

    Les Forces démocratiques syriennes (FDS) comprennent des unités kurdes, ainsi que des groupes de volontaires envoyés par les tribus arabes locales. L'aviation et les commandos américains soutiennent l'opération militaire malgré les protestations des autorités syriennes. Damas note que les États-Unis agissent sans l'accord du gouvernement syrien et qualifie la présence des militaires américains dans le nord de la Syrie d'intervention militaire.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Boris Johnson appelle la Russie à rejoindre la coalition US: «Non, rejoignez-nous plutôt»
    Le bilan du raid de la coalition US revu à la hausse: au moins 20 morts, dont des enfants
    Les frappes US tuent dans l’œuf une coalition russo-américaine en Syrie
    La coalition US dit avoir éliminé le chef de la propagande de Daech
    La coalition US révèle le nombre de djihadistes dans l'ouest de Mossoul
    Tags:
    frappe aérienne, morts, civils, record, Airwars, Etat islamique, coalition anti-Daech, Donald Trump, États-Unis, Irak, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik