International
URL courte
2113
S'abonner

Theresa May a appelé à organiser des élections législatives anticipées en Grande-Bretagne le 8 juin pour doter le pays de la «direction forte et stable» en vue du Brexit, a annoncé la BBC.

 Theresa May, Premier ministre britannique, souhaite la tenue d'élections anticipées en Grande-Bretagne le 8 juin afin de se doter d'une majorité stable durant la période de négociations du Brexit, relaie Reuters.

La chef du gouvernement conservateur a fait cette annonce inattendue mardi devant sa résidence du 10, Downing Street.

Elle a justifié ce scrutin par un souci de stabilité et d'unité durant les deux ans de négociations devant déboucher sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, conformément au résultat du référendum du 23 juin dernier.

Theresa May a jugé que la position actuelle de l'opposition affaiblissait la capacité de négociations de Londres face à l'Union européenne dans ce dossier complexe.

« J'ai décidé avec réticence que cette élection était nécessaire mais c'est avec grande conviction que je dis qu'elle l'est pour doter le pays de la direction forte et stable dont il a besoin pour mener à bien le Brexit et aller au-delà », a-t-elle dit.

Les prochaines élections en Grande-Bretagne n'étaient pas prévues avant 2020. Le Parti convervateur apparaît actuellement nettement en tête dans tous les sondages d'intentions de vote face au Parti travailliste, principale force de l'opposition.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Attentat de Londres: Theresa May s’adresse au peuple britannique
Theresa May veut un super-pouvoir pour mettre fin à la faim mais ne le fait pas en vrai
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
élections législatives, Theresa May, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook