Ecoutez Radio Sputnik
    Les robots russes «Scarabée » et «Sphère» déminent Palmyre

    Les robots russes «Scarabée» et «Sphère» déminent Palmyre

    © Sputnik. La ministère russe de la Défense
    International
    URL courte
    13758380

    Chassés de Palmyre, les djihadistes ont miné jusqu'aux endroits les plus reculés. C'était sans compter sur « Scarabée » et « Sphère », les robots démineurs de l'armée russe.

    Un sapeur russe recherche les mines en Syrie
    © Photo. Ministry of defence of the Russian Federation
    En déminant Palmyre, les sapeurs russes utilisent les derniers systèmes robotiques « Scarabée » et « Sphère ». Les robots permettent d'explorer les endroits où les autres machines ne peuvent accéder, comme les puits et les tunnels souterrains, annonce le service de presse du ministère russe de la Défense.

    Le système robotique d'inspection « Scarabée »est formé d'une plate-forme sur roues, équipée d'une caméra vidéo haute résolution, d'un microphone et d'une caméra thermique.

    « Il est possible de commander ce robot et de recevoir des images à une distance 250 mètres, même dans des conditions difficiles de propagation des ondes, en plus le robot est capable de se déplacer facilement à travers les décombres. Sa taille de 15 centimètres le rend presque invisible aux yeux et ses moteurs électriques le rendent silencieux », — annonce une communique du ministère russe de la Défense. 

    Un autre appareil que les militaires russes utilisent lors du déminage d'endroits difficiles d'accès comme des bâtiments détruits s'appelle « Sphère ». Il s'agit d'une petite demi-sphère équipée de quatre caméras avec un éclairage LED, d'un microphone et d'un émetteur. « Sphère » permet d'envoyer simultanément les images de quatre caméras, fournissant une vue à 360 degrés. Le robot résiste aux chutes d'une hauteur de cinq mètres, et grâce au système de positionnement intégré, il est capable de se mette automatiquement débout après une chute.

    En outre, les militaires russes utilisent en Syrie des localisateurs non linéaires « Korshoune » conçus pour détecter des mines avec contrôle électronique. « Korshoune » détecte tous les dispositifs semi-conducteurs allumés ou éteints jusqu'à une distance de 30 mètres. Où qu'une mine se trouve, dans le sol; dans le béton ou l'asphalte, le localisateur la trouve toujours.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    La Russie se dote d'un robot capable de «voir» les radiations
    Le statut des robots de l’UE, une réponse adaptée à la réalité?
    En Iran, des robots vont remplacer les serveurs
    Tags:
    déminage, ministère russe de la Défense, Palmyre, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik