Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Nucléaire nord-coréen : Trump envoie des armadas tout en espérant une solution pacifique

    © REUTERS/ Carlos Barria
    International
    URL courte
    39441

    Dans une interview accordée à une chaîne télévisée, le Président américain a déclaré qu'il espérait une solution pacifique au problème nucléaire de la Corée du Nord.

    Le Président américain Donald Trump a déclaré qu'il espérait une solution pacifique au problème nucléaire nord-coréen, tout en refusant de commenter la possibilité d'une frappe sur la Corée du Nord.

    « Je ne veux pas parler de ce que je fais ou pense. Je n'agirai pas comme les autres administrations qui annonçaient: ʺNous ferons ceci et cela au bout de quatre semainesʺ. Cela ne marchera pas. J'espère que tout va se résoudre par voie pacifique », a déclaré le chef de l'État américain dans une interview accordée à la chaîne télévisée Fox News.

    Il a également ajouté que Pyongyang avait « gagné au jeu » avec son prédécesseur Barack Obama. Interrogé sur les intentions des États-Unis en cas d'un prochain tir de missile nord-coréen, Donald Trump a répondu: « On verra ».

    La Russie et les USA n'ont pas la même approche pour régler le problème du nucléaire nord-coréen. Moscou estime qu'une solution de force est impossible alors que Washington, même s'il déclare que les négociations sont préférables à la guerre, admet une « frappe préventive » contre la Corée du Nord, promet de se ranger du côté de ses alliés — la Corée du Sud et le Japon — et de protéger sa propre sécurité nationale.

    Par ailleurs, pendant sa visite à Moscou le secrétaire d'État américain Rex Tillerson a noté que Washington plaçait de grands espoirs dans la Russie pour persuader Pyongyang de revenir aux négociations. Deux sources diplomatiques russes ont confirmé que Moscou souhaitait réellement rétablir les contacts internationaux et qu'il cherchait effectivement à relancer les pourparlers à Six.

    Moscou et Washington ont déjà une expérience de règlement conjoint d'un problème nucléaire. Les USA ont noté plusieurs fois, en rappelant les pages positives de la coopération bilatérale, que la Russie avait joué un rôle majeur dans la signature d'un accord nucléaire avec l'Iran. De toute évidence, les Américains seraient ravis que le scénario iranien se répète avec la Corée du Nord. Mais tant que des destroyers américains armés de missiles de croisière Tomahawk navigueront près du littoral nord-coréen, il sera très difficile de convaincre Pyongyang de revenir aux négociations. Cependant, Moscou a l'intention de tout faire pour empêcher un véritable incendie à proximité de ses frontières en Extrême-Orient.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Un nouvel essai nucléaire nord-coréen semble imminent
    Moscou veut faire revenir la Corée du Nord aux négociations
    Sponsors du terrorisme: la Corée du Nord bientôt de retour dans la liste US
    Tags:
    nucléaire coréen, Donald Trump, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik