Ecoutez Radio Sputnik
    A landscape is seen through a wet window from inside a car in Lima

    Pérou: le bilan des inondations continue de s’alourdir

    © AP Photo/ Karel Navarro
    International
    URL courte
    0 54313

    Le dernier bilan officiel des pluies diluviennes qui ont provoqué à la mi-mars, au Pérou, des débordements de rivière et des glissements de terrains fait état de 113 morts.

    Le nombre de victimes des pires inondations que le Pérou a connues depuis une vingtaine d'années a grimpé à 113, selon le dernier bilan officiel divulgué mardi 18 avril par le Centre national des opérations d'urgence. Le bilan précédent faisait était de 107 morts.

    À la mi-mars, les autorités péruviennes ont annoncé que le niveau des précipitations en cette saison des pluies était 10 fois supérieur à la normale.

    La moitié du pays a été déclaré en état d'urgence. Les zones les plus touchées sont principalement situées dans le nord du pays.

    Selon les météorologues, cette vague d'intempéries est associée au phénomène El Niño, c'est-à-dire le réchauffement des températures à la surface de l'océan dans le Pacifique, et il se poursuit le long de la côte nord du Pérou depuis mars.

    Le phénomène El Niño au Pérou a tendance à être précédé par le même phénomène dans une certaine zone du Pacifique, ce qui peut se traduire par des inondations et des sécheresses un peu partout dans le monde, explique Dimitri Gutierrez. Mais ce qui se passe cette année au Pérou est dû à des conditions locales.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

     

    Lire aussi:

    Inondation spectaculaire dans le métro de Caracas
    Inondation au Chili: 5 morts
    C’est ma clairière! Voici comment les cerfs de Virginie se battent pour manger
    Tags:
    pluies torrentielles, inondation, Pérou
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik