Ecoutez Radio Sputnik
    Le président du Comité des affaires étrangères du Conseil de la Fédération Konstantin Kossatchev

    La Russie «ne peut et ne veut pas» s'ingérer dans les élections à l'étranger

    © Sputnik. Victoria Issaïeva
    International
    URL courte
    32788155

    La Russie n'a pas du tout l'intention de s'ingérer dans les élections qui doivent se dérouler à l'étranger, selon un sénateur russe.

    On s'acharne à attribuer à la Russie une stratégie d'ingérence dans les élections à l'étranger, toutefois, cette politique ne correspond ni aux intentions ni aux possibilités de Moscou, a annoncé le sénateur russe Konstantin Kossatchev lors d'un entretien avec les députés du Bundestag.

    « On cherche à attribuer à la Russie une stratégie ou une tactique d'ingérence dans les élections à l'étranger. Ce n'est pas du tout notre politique, elle ne correspond ni à nos intentions, ni à nos possibilités », a souligné le sénateur.

    Il a ajouté, s'adressant à ses collègues allemands, que si, de leur point de vue, il y avait des risques à ce sujet, « nous saluons un entretien ouvert afin d'éviter tout préjudice aux relations russo-allemandes par des spéculations à ce sujet ».

    Le sénateur a indiqué que la Russie suivait avec intérêt le cours de la campagne électorale en Allemagne pour les législatives de septembre.

    Selon le sénateur, Moscou a été surpris par les accusations d'ingérence dans les élections présidentielles aux États-Unis. Les « hackers russes » sont périodiquement accusés par les hommes politiques occidentaux de s'ingérer dans les élections, mais ces derniers ne sont pas pressés de présenter des preuves.

    Ces accusations ont été formulées notamment par les représentants du Parti démocrate américain, qui a perdu l'élection, ainsi que par le candidat français au poste présidentiel Emmanuel Macron.

    La Russie a maintes fois démenti les affirmations des services spéciaux américains qui l'accusaient de tenter d'influencer les élections aux États-Unis.

    Le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov a qualifié ces accusations de « dénuées de tout fondement ».

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Konstantin Kossatchev: «Nous sommes otages des campagnes électorales»
    Élections en Allemagne: aucune trace d'ingérence de Moscou, selon Sigmar Gabriel
    L'Allemagne dans le viseur de la Main du Kremlin, selon le directeur du renseignement US
    Tags:
    élections, Konstantin Kossatchev, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik