Ecoutez Radio Sputnik
    Pyongyang

    «La guerre? Quelle guerre?»: comment Pyongyang se prépare à un conflit avec les USA

    © Sputnik. Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    297865382

    Alors que plusieurs médias et analystes annoncent que l’escalade du conflit sur la péninsule coréenne est inéluctable, un correspondant de Sputnik, présent sur place, indique que la capitale nord-coréenne mène une vie normale, sans faire de préparatifs évidents à une éventuelle guerre nucléaire avec les États-Unis.

    La péninsule coréenne vacille au bord d'une nouvelle guerre sanglante, dont le nombre de victimes, en cas d'utilisation d'armes nucléaires, pourrait se chiffrer en centaines de milliers, voire millions de personnes. Et pour cause: les États-Unis déploient des armes stratégiques dans la région et prennent au sérieux la possibilité de porter une frappe préventive contre la Corée du Nord, qui à son tour menace de transformer tout ce qui se trouve autour en mer de feu. Voilà la description la plus répandue fournie par les médias concernant la situation sur la péninsule coréenne. Pourtant, selon un correspondant de Sputnik sur place, la Corée du Nord reste l'unique endroit où la panique n'a pas cours.

    « La principale raison de ce comportement réside dans le fait que les médias nord-coréens chérissent soigneusement les cellules nerveuses de leur peuple et essaient de ne pas aggraver une situation déjà difficile. De plus, ces jours-ci, tout le pays célèbre la fête principale — le jour du Soleil », explique le correspondant.

    Et d'ajouter: « D'autre part, les Nord-Coréens ordinaires sont sûrs que leur pays possède vraiment une force de dissuasion nucléaire fiable, et que la guerre n'aura pas lieu. Où, si cela arrive, que ce serait à tel point dévastateur que les chances de survivre seront presque nulles, c'est pourquoi s'en soucier est dépourvu de sens ».

    Selon le correspondant, les gens se rendent, comme d'habitude, au bureau ou dans les magasins, se promènent avec leurs enfants, visitent des théâtres et partent en vacances. Seules quelques affiches accrochées dans la ville témoignent de la préparation du pays à « réduire en poussière les impérialistes américains ». Pourtant elles ne sont pas si nombreuses…

    La situation est si tendue sur la péninsule de Corée que les politiciens et les experts évoquent de plus en plus sérieusement l'éventualité d'une guerre nucléaire.

    Parmi les arguments en faveur de ce scénario: les essais de missiles par la Corée du Nord, le défilé militaire à Pyongyang, la déclaration du dirigeant nord-coréen se disant prêt à une telle guerre, les discussions à Washington concernant une frappe préventive ou encore l'arrivée des destroyers américains à proximité immédiate de la péninsule.

    Le nouveau cycle de détérioration de la situation autour de la Corée du Nord a été provoqué par la frappe aérienne des USA contre une base militaire syrienne. Le président Donald Trump s'est montré enclin à agir fermement: il a affirmé être las des bravades nucléaires nord-coréennes et a souligné qu'une frappe préventive contre la Corée du Nord était envisageable.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Les USA n'arrivent pas à intimider la Corée du Nord
    Sponsors du terrorisme: la Corée du Nord bientôt de retour dans la liste US
    La Corée du Sud va-t-elle basculer "trop à gauche" pour les USA?
    Tags:
    guerre, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik