International
URL courte
62566
S'abonner

Le candidat de La France insoumise a critiqué la frappe effectuée par les États-Unis en Syrie suite à l’attaque chimique présumée de Khan Cheikhoun.

Les États-Unis affaiblissent l'Onu en lançant une attaque en Syrie sans demander le feu vert de la communauté internationale, a déclaré jeudi Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France insoumise, lors du dernier grand oral avant le premier tour programmé le 23 avril prochain.

« Aujourd'hui, l'Onu est menacée par la politique des USA […]. M. Trump a décidé d'un bombardement [en Syrie, ndlr] sans rien demander à personne », même à son Congrès, a indiqué M. Mélenchon.

Selon le candidat, « les États-Unis affaiblissent l'Onu ».

Les 11 candidats à la présidentielle française se retrouvent jeudi sur la chaîne de télévision France 2 pour un dernier round télévisé, un quart d'heure pour chacun en direct mais séparément, à moins de 24 heures de la fin de campagne présidentielle.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Voici pourquoi le PM Abe n’appuie pas la frappe US en Syrie
Frappe US contre la Syrie: Kim Jong-un se dit solidaire avec Assad
Moscou: l’enquête doit porter sur l’attaque d’Idlib et sur la frappe US sur Shayrat
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
Tags:
frappe aérienne, Présidentielle française 2017, Jean-Luc Mélenchon, Syrie, États-Unis, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook