International
URL courte
1150
S'abonner

L’Américain Kyle Zak a accusé le fabriquant de casques et écouteurs Bose de collecte d’informations liées à ses clients, sans obtenir leur aval, et a porté plainte contre cette entreprise.

Selon le magazine Fortune, l'habitant de Chicago Kyle Zak a accusé l'entreprise Bose, fabriquant de casques et écouteurs, de collecter des informations non-autorisées de ses clients et a porté plainte contre cette société.

Selon la plainte en justice, l'entreprise collecte des informations concernant les enregistrements auxquels les utilisateurs, munis de l'application Bose Connec, ont accès via les écouteurs sans fil : le fabriquant crée des dossiers sur ses clients et les transmet ensuite à d'autres entreprises.

« En effet, les sélections audio personnelles, y compris la musique, les émissions de radio, les podcasts et les choix de conférences, fournissent un aperçu incroyable de sa personnalité, de son comportement, de ses opinions politiques et de son identité personnelle », précise le document juridique.

L'Américain accuse le fabriquant d'écouteurs de violation de la Loi sur les télécommunications (WireTap Act) et demande des dommages-intérêts à hauteur de cinq millions de dollars, sans pour autant préciser la nature du tort qu'il aurait subi.

Lire aussi:

Microsoft part en guerre contre la surveillance gouvernementale omniprésente
La surveillance des réseaux sociaux coûte des millions à la police US
Une rencontre entre Parly et son homologue britannique aurait été annulée sur fond de crise des sous-marins
Un homme frappé au sol par un policier lors d'une intervention en Seine-Saint-Denis, ouverture d'une enquête - vidéo
Tags:
États-Unis, Chicago, surveillance, écouteurs
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook