Ecoutez Radio Sputnik
    La Corée du Sud propose des pourparlers intercoréens en janvier

    Universitaire sud-coréen: les USA entraînent Séoul dans un piège

    © Photo: Fotolia/Hugh O'Neill
    International
    URL courte
    205378402

    L’alliance tripartite entre Séoul, Washington et Tokyo irrite de plus en plus la Chine et la Corée du Nord, a relevé dans un entretien avec Sputnik le conseiller pour la diplomatie et la sécurité du Parti de la justice sud-coréen, Lee Yeon-jae.

    Si par le passé, l'alliance américano-sud-coréenne dissuadait la Corée du Nord d'une agression, à présent, elle entraîne Séoul dans l'alliance tripartite avec Washington et Tokyo, ce qui irrite Pékin et Pyongyang, a déclaré à Sputnik le professeur à l'Université d'études nord-coréennes Lee Yeon-jae, conseiller pour la diplomatie et la sécurité du Parti de la justice sud-coréen.

    « À une certaine étape, l'alliance Séoul-Washington jouait un rôle très positif, en protégeant la Corée du Sud, mais avec le temps, nous constatons […] des conséquences négatives de cette coopération », a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

    Évoquant le problème nucléaire nord-coréen, Lee Yeon-jae a relevé qu'un dialogue intercoréen ne suffirait pas.

    « Notre parti estime que si la dénucléarisation implique un dialogue entre Pyongyang et Washington, nous [Séoul, ndlr] devront intervenir en médiateur ou soutenir activement ce processus », a souligné le professeur.

    Et d'ajouter que pour lancer un processus de dénucléarisation, il fallait avant tout réunir les conditions requises, qu'il s'agisse d'arrêter les essais nucléaires et balistiques nord-coréens ou de suspendre les exercices militaires conjoints américano-sud-coréens.

    « C'est la condition sine qua non du lancement du dialogue », a conclu le professeur.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Séoul soutiendra-t-il les USA dans leur confrontation avec la Chine?
    Pyongyang mis en colère par les exercices militaires de Séoul et des USA
    Séoul refuse d'annuler ses exercices conjoints avec les USA (médias)

    Lire aussi:

    La pression de Trump sur Pyongyang pourrait aider le nouveau Président sud-coréen
    Pyongyang célèbre 67 ans de guerre de Corée, Séoul renforce l’alliance avec les USA
    Nouveau président en Corée du Sud: à quels changements la Russie doit-elle s'attendre?
    Tags:
    université, agence, dénucléarisation, dialogue, Parti de la justice sud-coréen, Sputnik, Lee Yeon-jae, Tokyo, Japon, Pékin, Chine, Washington, États-Unis, Pyongyang, Séoul, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik