International
URL courte
651234
S'abonner

Si un accord approprié est conclu, la Russie livrera à la Syrie des systèmes de défense aérienne à titre prioritaire, a déclaré à Sputnik le président de la commission de la défense et de la sécurité de la chambre haute du parlement russe Viktor Ozerov.

Vendredi dernier, le président syrien Bachar el-Assad a confié à Sputnik que Damas était intéressé par des systèmes sol-air de dernière génération et que les négociations concrètes entre les ministères de la Défense russe et syriens sur ces systèmes faisaient « partie des relations quotidiennes ». Le dirigeant syrien a précisé que plus de la moitié des systèmes de DCA du pays avaient été détruits par les terroristes.

« Les quantités nécessaires (de systèmes de défense aérienne) pourrait être livrées à titre prioritaire et cela ne demanderait pas un effort supplémentaire de la part de l'industrie de la défense », a dit le sénateur.

systèmes de défense sol-air S-400
© Sputnik . Photo: Mihail Mokrushin
Selon lui, si une décision est prise, de telles fournitures « n'auront rien d'extraordinaire car la Syrie se trouve en état de guerre contre les terroristes et la Russie l'aide à mener la lutte contre le terrorisme ».

« Cela ne transgressera pas les normes du droit international et du Conseil de sécurité de l'Onu parce que les systèmes de défense aérienne sont une arme défensive et non offensive », a-t-il souligné.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Israël menace de détruire les systèmes syriens de DCA
Suite à la frappe US, la Syrie changerait l’emplacement de ses avions
Moscou: la décision US de livrer des missiles sol-air en Syrie est folle
Tags:
défense antiaérienne, livraisons, Conseil de sécurité de l'Onu, Bachar el-Assad, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook