International
URL courte
573
S'abonner

Au moment où les relations entre Washington et Mexico sont tendues en raison de la décision de Donald Trump d'ériger un mur à la frontière entre les deux pays, les États-Unis se sont dits prêts à aider leur voisin du sud à lutter contre le pavot à opium.

Les États-Unis sont prêts à épauler le Mexique dans sa lutte contre les plantations de pavot, a déclaré dans une interview à l'agence Reuters William Brownfield, assistant du secrétaire d'État chargé de la lutte contre le trafic de drogue.

Selon ce dernier, les États-Unis pourraient financer la formation de spécialistes ainsi que payer des hélicoptères et d'autres moyens de transport et équipements nécessaires aux opérations de lutte contre le pavot.

Comme le précise le rédacteur du bureau américain de la BBC Leonardo Rocha, la production du pavot à opium a triplé au Mexique depuis 2012. Sur cette période, l'héroïne et d'autres stupéfiants à base d'opium ont emporté la vie de dizaines de milliers de personnes aux États-Unis.

La déclaration de William Brownfield à Reuters intervient au moment où les tensions entre les deux pays sont montées d'un cran suite à la décision du Président américain de construire un mur à la frontière américano-mexicaine et de le faire payer à Mexico. Le Président de ce pays latino-américain, Enrique Pena Nieto, a déjà déclaré que le Mexique ne croyait pas aux murs et n'avait pas l'intention de dépenser le moindre centime pour sa construction.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Mexique: plus de 120.000 meurtres depuis le début de la guerre contre la drogue
Drogue: la police russe démantèle un vaste réseau de trafic au Mexique
«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Tags:
lutte antidrogue, pavot, opium, drogue, Mexique, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook