International
URL courte
373
S'abonner

Le 17 mars dernier, Donald Trump a refusé de serrer la main d’Angela Merkel. Depuis lors, des médias l’accusent sans cesse de mépris à l’égard de la chancelière. Dans une interview, le Président a décidé de mettre encore une fois les points sur les «i» et a réitéré sa version.

Dans une interview avec Associated Press, le Président Donald Trump a évoqué l'incident survenu lors d'une rencontre avec la chancelière allemande Angela Merkel.

« À ce moment-là, quelqu'un aurait crié: "Serrez lui la main, serrez lui la main", mais je ne l'ai pas entendu. Vous savez, nous étions en compagnie l'un de l'autre depuis longtemps, et j'avais déjà serré sa main quatre fois », a déclaré M. Trump.

Le Président américain a noté la « compréhension incroyable » qu'il a établie avec la chancelière allemande malgré leurs divergences concernant les contributions à l'Otan et l'immigration.

« Les gens me remercient d'avoir établi d'excellentes relations avec tous les dirigeants, y compris al-Sissi (le président égyptien) », a-t-il ajouté.

La rencontre entre les dirigeants américain et allemand a eu lieu à la Maison-Blanche le 17 mars dernier. Suite aux négociations, Donald Trump et Angela Merkel ont pris la pose pour une séance photos dans le Bureau ovale. Les reporters leur ont demandé de se serrer la main, mais M. Trump a laissé la demande sans réponse.

La Maison-Blanche a expliqué plus tard que c'était un malentendu, mais de nombreux médias ont conclu que le Président avait ignoré délibérément la chancelière. Suite à l'incident, Donald Trump a précisé qu'il avait serré « environ cinq fois » la main de Mme Merkel, et qu'il n'avait pas entendu la demande des journalistes concernant autre poignée de main.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Affaire de la poignée de main refusée à Merkel: Trump donne sa version
Otan: Trump veut une augmentation des budgets militaires, Merkel obtempère
Ivanka Trump embauche des ex-fonctionnaires de l’administration Bush
Paris appelle les pays du Moyen-Orient à renoncer au boycott des produits français
Tags:
poignée de main, présidence américaine, Donald Trump, Angela Merkel, Allemagne, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook