Ecoutez Radio Sputnik
    Pedro Agramunt, el presidente de la Asamblea Parlamentaria del Consejo Europeo (PACE)

    Le président de l’APCE menacé d’une motion de censure pour sa visite en Syrie

    © Sputnik . Ilya Pitalev
    International
    URL courte
    5518
    S'abonner

    En dépit des excuses pour sa visite de la Syrie présentées par le président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe dans le discours d’inauguration de sa session de printemps, des groupes politiques de l’Assemblée réclament une motion de censure contre lui.

    Parmi les partisans de la démission du président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Pedro Agramunt, l'Ukraine est la plus zélée, qui l'accuse de « propos prorusses » et déclarant que la coopération avec la Russie « est toxique pour tout homme politique européen », selon le député ukrainien Alekseï Gontcharenko.

    Quant à M. Agramunt, il a fait son mea culpa, affirmant que sa visite en Syrie était une « erreur ».

    « Permettez-moi de déclarer ce qui suit : mon déplacement était une erreur, je le reconnais, et je tiens compte des conséquences », a-t-il annoncé.

    Le président de l'APCE a présenté ses excuses pour cette erreur et ajouté qu'il avait sous-estimé la réaction des membres de l'APCE à cette visite.

    « Je dois déclarer que je trouve bien fondée cette réaction parce que la visite, la forme sous laquelle elle s'est déroulée, la façon dont elle a été présentée par les médias ont posé des questions complexes à notre organisation », s'est-il expliqué.

    Le président de l'APCE n'est pas revenu dans la salle de réunion après l'interruption de la séance liée à la proposition de motion de censure à son encontre.

    Les interlocuteurs de Sputnik dans l'appareil de l'APCE ont expliqué que la procédure de motion de censure n'existait pas dans l'Assemblée et que la décision sur la décision ne pouvait être prise, bénévolement, que par Pedro Agramunt lui-même.

    En mars dernier, une délégation de parlementaires russes conduite par le vice-président de la Douma (chambre basse du parlement russe) Vladimir Vassiliev s'est rendue en Syrie de concert avec le président de l'APCE Pedro Agramunt, où elle avait des rencontres avec le Président syrien Bachar el-Assad et les habitants du pays.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Nadejda Savtchenko, une monnaie d’échange pour l’Ukraine auprès de l’APCE
    Pourquoi l’Ukraine tente de semer la discorde à l’APCE
    APCE: certains parlementaires torpillent le dialogue avec la Russie
    Tags:
    motion de censure, Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Bachar el-Assad, Vladimir Vassiliev, Pedro Agramunt, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik