Ecoutez Radio Sputnik
    UKIP veut un contrôle médical pour les jeunes filles exposées à l’excision

    UKIP veut un contrôle médical pour les jeunes filles exposées à l’excision

    © Fotolia / Jasmin Merdan
    International
    URL courte
    1100
    S'abonner

    Le parti britannique UKIP appelle à bannir les lois de la charia au Royaume-Uni, en exigeant notamment l’introduction de contrôles médicaux obligatoires pour les jeunes filles qui pourraient courir le risque de subir une excision.

    À l'approche des élections anticipées prévues pour le 8 juin au Royaume-Uni, le dirigeant du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP) Paul Nuttall a présenté le manifeste électoral prônant l'interdiction totale des lois de la charia visant à « violer les droits des femmes ». L'excision, mutilation génitale féminine qui toucherait quotidiennement près de 8 000 jeunes filles dans le monde, selon le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef), est au cœur du manifeste.

    « Nous exigeons le contrôle médical obligatoire pour les filles appartenant aux groupes présentant un risque élevé d'excision », peut-on lire dans le manifeste.

    UKIP propose que les contrôles médicaux soient effectués tous les ans ainsi qu'après chaque voyage à l'étranger.

    En outre, le parti s'est prononcé pour l'application d'un moratoire sur l'ouverture de nouvelles écoles religieuses jusqu'à ce que « les musulmans apprennent à mieux s'intégrer dans la société britannique ».

    « Les écoles où l'on trouvera des preuves d'un développement ou d'une imposition de l'idéologie islamique aux enfants seront immédiatement fermées », précise le manifeste.

    Proscrite par le droit international, l'excision toucherait près de 200 millions de femmes dans une trentaine de pays d'Afrique et du Proche-Orient où elle est couramment pratiquée, et même ailleurs dans le monde, notamment aux États-Unis.

    Récemment, le parti UKIP a appelé à suivre l'exemple de certains pays européens et à interdire le voile intégral au Royaume-Uni en vue de renforcer la sécurité et de favoriser l'intégration des femmes musulmanes dans la société. Selon M. Nuttall, les voiles représentent «un barrage volontaire à l'intégration et une menace à la sécurité».

    Néanmoins, le Premier ministre britannique Theresa May a déclaré que les femmes devaient être libres de porter ce qu'elles voulaient et que l'interdiction du voile islamique serait susceptible de semer le trouble au sein de la société.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Vouée à l’excision, une fillette fuit en Italie et retrouve sa mère par coïncidence
    Tags:
    Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (Ukip), Paul Nuttall, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik