Ecoutez Radio Sputnik
    Franz Klintsevitch

    Londres songe à une frappe nucléaire préventive: Moscou répond

    © Sputnik. Vitaly Belousov
    International
    URL courte
    218295702288

    Un sénateur russe a vivement critiqué les déclarations de Londres concernant sa disposition à réaliser des frappes nucléaires préventives, les qualifiant d’éléments de guerre psychologique. Une telle démarche pourrait en outre coûter très cher au Royaume-Uni, selon lui.

    Le sénateur russe Franz Klintsevitch a appelé à donner une réponse dure aux propos du ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, selon qui le Royaume-Uni aurait le droit d'effectuer une frappe nucléaire préventive.

    Lundi, le ministre a déclaré, dans une interview à la BBC, que le Premier ministre britannique Theresa May était prêt à lancer des missiles balistiques intercontinentaux Trident dans « les circonstances les plus extrêmes », même si le Royaume-Uni lui-même n'était pas ciblé par une attaque nucléaire.

    « Dans le meilleur des cas, cette déclaration doit être considérée comme un élément de guerre psychologique », a écrit M. Klintsevitch, président du comité de la Défense de la chambre haute du parlement russe, sur sa page Facebook.

    Si la Grande-Bretagne, qui ne possède pas d'un grand territoire, est prête à attaquer une puissance nucléaire, elle sera elle-même rasée de la carte par une frappe en réponse, d'après le sénateur. Si elle décide de frapper un pays non nucléaire, cela ressemblera à l'attaque contre Hiroshima et Nagasaki, selon lui.

    L'armement nucléaire britannique est composé de quatre sous-marins de type Vanguard basés en Écosse. Chacun d'eux porte jusqu'à 16 missiles balistiques Trident.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    La Royal Navy va escorter des navires russes dans la Manche
    Les USA incapables de protéger ses citoyens en cas d’attaque nucléaire
    Bientôt un nouvel essai nucléaire en Corée du Nord?
    Tags:
    nucléaire, Frants Klintsevitch, Michael Fallon, Royaume-Uni, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik