International
URL courte
2311
S'abonner

Des djihadistes de Daech se faisant passer pour des membres des forces de sécurité irakiennes ont mis à mort une quinzaine de civils dans la ville de Mossoul.

L'opération de libération de Mossoul a été marquée par une nouvelle tragédie : déguisés en policiers irakiens, des terroristes sont entrés lundi dans des secteurs de la vieille ville avant de se mettre à tirer sur « des femmes et des enfants qui les accueillaient avec joie », indique dans un communiqué le Commandement conjoint des opérations anti-Daech en Irak.

Bien que le Commandement ne précise pas le nombre des victimes, un responsable local contacté par l'AFP a fait savoir qu'au moins 15 civils avaient trouvé la mort dans l'attaque.

L'armée irakienne, épaulée par la coalition internationale conduite par Washington, a lancé le 17 octobre dernier une vaste offensive pour reprendre Mossoul, deuxième plus grande ville du pays contrôlée par les djihadistes depuis juin 2014.

Fin janvier, les forces gouvernementales sont parvenues à en reconquérir la partie orientale. L'avancée des militaires est rendue plus difficile par la présence de nombreux civils dans la ville et par la configuration des quartiers.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Daech lance une attaque chimique contre l'armée et les civils à Mossoul, 80 blessés
Assad: Washington permet aux terroristes délogés de Mossoul de passer en Syrie
Mossoul pourra-t-il respirer librement au mois de mai?
Marine Le Pen dévoile le nom de son ministre de la Justice en cas de victoire en 2022
Tags:
civils, djihadisme, terrorisme, Etat islamique, coalition anti-Daech, Mossoul, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook