International
URL courte
16150
S'abonner

Le Président turc Recep Tayyip Erdogan a rappelé que son pays attendait depuis 54 ans aux portes de l'Europe et que si la procédure d'adhésion perdurait davantage Ankara allait revoir son attitude à cet égard.

La Turquie pourrait revoir sa position sur l'adhésion à l'Union européenne, si on lui fait attendre d'avantage la décision et si l'attitude hostile de certains pays membres perdure, a déclaré le Président turc Recep Tayyip Erdogan dans une interview à l'agence Reuters.

« S'ils n'agissent pas avec sincérité, nous devrons trouver une issue. Pourquoi voulez-vous qu'on attende plus longtemps ? Ça fait 54 ans qu'on en parle. Le Royaume-Uni a demandé à son peuple et il a choisi le Brexit […]. Ils ont l'esprit en paix, ils avancent vers un nouvel avenir […] et la même chose peut s'appliquer aussi à la Turquie », a-t-il déclaré.

« Un ou deux pays peuvent maintenir l'UE en vie. Vous avez besoin d'un pays comme la Turquie, un pays différent symbolisant une foi différente, cela rendrait [l'UE, ndlr] très forte. Mais les pays membres de l'UE ne semblent pas s'en rendre compte. Ils trouvent très difficile d'absorber un pays musulman comme la Turquie », a-t-il ajouté.

L'accord d'association entre la Communauté économique européenne et la Turquie a été signé en 1963. Ankara a présenté la demande d'adhésion en 1987, mais les négociations n'ont commencé qu'en 2005 et ont été plusieurs fois suspendues suite à des différends.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Les portes de l'Union Européenne restent fermées à la Turquie
Les relations Turquie-UE au plus bas
«Pas de place dans l’UE pour la Turquie avec une nouvelle Constitution»
Pourquoi la Turquie devient-elle un pays «non grata» dans l’UE ?
Tags:
demande d'adhésion, adhésion à l'UE, Union européenne (UE), Recep Tayyip Erdogan, Europe, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook