International
URL courte
12017
S'abonner

Les manifestations contre le Président vénézuélien Nicolas Maduro, ayant dégénéré en violents heurts, ont fait plus d'une vingtaine de morts depuis le début des troubles en avril.

Le bilan des manifestations au Venezuela s'alourdit et s'élève désormais à 26 morts, ont signalé les autorités locales. Alors qu'auparavant on évoquait 25 morts depuis le début des manifestations antigouvernementales, un homme de 23 ans a été abattu mardi dans l'État de Lara (ouest du Venezuela) augmentant ainsi le précédent chiffre.

Le jeune homme, Orlando Medina, a été tué d'une balle dans la tête, a précisé le bureau du procureur général Luisa Ortega, cité par l'AFP.

Le procureur a déclaré que quatre adolescents figuraient parmi les personnes tuées, ajoutant que les violences avaient également fait 437 blessés.

Le Venezuela est secoué depuis le 1er avril par une vague de manifestations de l'opposition libérale, majoritaire au parlement depuis fin 2015, qui exige le départ du Président socialiste Nicolas Maduro qui est à la tête de ce pays pétrolier en pleine crise politique et économique.

Les défilés des opposants tournent souvent à l'affrontement entre manifestants et forces de l'ordre, qui échangent tirs de gaz lacrymogènes et balles en caoutchouc contre jets de pierres et cocktails Molotov.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Violences au Venezuela: le bilan s'alourdit à 12 morts
Deux étudiants et un soldat tués en marge de marches anti-Maduro au Venezuela
Venezuela: la Cour suprême renonce à s'octroyer les pouvoirs du Parlement
Quand Griveaux expliquait à Fillon comment être un candidat exemplaire - vidéo
Tags:
bilan, violences, manifestation, victimes, Nicolas Maduro, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook