International
URL courte
19712
S'abonner

Des affrontements entre les forces kurdes et les militaires turques ont éclaté dans le canton syrien d'Efrîn, dans le nord du pays.

Après avoir pilonné le mardi 25 avril les positions du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) au nord de la Syrie, l'armée turque a attaqué les forces kurdes dans le village de Firfirke, situé dans la localité de Raco, dans le canton syrien d'Efrîn, annonce l'agence kurde Firat, précisant que les combats se poursuivent actuellement.

La Turquie a également mené mardi des raids aériens en Syrie et en Irak qui ont coûté la vie à plus de 20 combattants des forces kurdes impliquées dans la lutte contre les combattants djihadistes et soutenues par les États-Unis.

Les États-Unis, alliés de la Turquie, se sont dits « profondément préoccupés » par ces bombardements qui ont été menés « sans coordination adéquate avec les États-Unis ou la coalition mise en place pour éliminer le groupe Daech », selon le Département d'État.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

L’Élysée dénonce les propos «inacceptables» d'Erdogan contre Macron
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
Tags:
Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Etat islamique, Turquie, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook