Ecoutez Radio Sputnik
    Steven Seagal

    Steven Seagal, «complice des terroristes», selon un site ukrainien

    © Sputnik. Sergei Mamontov
    International
    URL courte
    4332

    En raison de sa récente visite en Crimée, l’acteur américain Steven Seagal s’est mérité une inscription sur la base de données du site ukrainien Myrotvorets (Pacificateur), qui recense tous les «ennemis» potentiels de l’Ukraine et de son indépendance.

    Suite à sa visite en Crimée, l'acteur hollywoodien Steven Seagal est devenu persona non grata en Ukraine, son « profil personnel » figurant désormais sur le site Myrotvorets, relatent les médias russes.

    Il est à noter que, hormis une visite illicite en Crimée et un « passage illégal des frontières ukrainiennes », l'acteur est accusé d'avoir nié « l'agression russe et l'annexion de la péninsule par la Russie », ce que confirmeraient des liens vers plusieurs sites d'actualités russes et les photos de son récent « voyage » en Crimée.

    Pour rappel, le site et l'ONG éponyme Myrotvorets se positionnent comme un « centre de recherche visant à recenser tout délit portant atteinte à la sécurité nationale de l'Ukraine, à la paix, à l'humanité et au droit international public ». En outre, il donne accès à des « informations destinées aux autorités judiciaires et aux services spéciaux concernant certains groupes terroristes pro-russes, des séparatistes, des mercenaires, des criminels de guerre et des assassins ».

    Le lancement du missile de croisière Onyx
    © Photo. Ministry of defence of the Russian Federation
    La Crimée est redevenue russe suite au référendum du 16 mars 2014, au cours duquel plus de 96 % des habitants de la péninsule se sont prononcés pour la réunification avec la Russie. Cette consultation populaire a été organisée après le coup d'État de février 2014 en Ukraine, quand des politiques solidaires des forces nationalistes, y compris russophobes, sont arrivés au pouvoir à Kiev.

    L'Occident, qui ne reconnaît pas les résultats du référendum criméen, a adopté des sanctions économiques contre la Russie. Moscou a déclaré à maintes reprises que le référendum s'était tenu conformément aux normes du droit international et à la Charte des Nations unies.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Un charnier de plus de 500 soldats soviétiques découvert en Crimée
    La Crimée, une entité tataro-criméenne? Kiev bluffe et provoque!
    Les Tatars de Crimée ont exprimé leur soutien à Poutine
    Tags:
    terrorisme, Steven Seagal, Ukraine, Crimée, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik