Ecoutez Radio Sputnik
    Israël a porté une frappe près de l’aéroport de Damas, confirme une source syrienne

    Israël a porté une frappe près de l’aéroport de Damas, confirme une source syrienne

    © AP Photo / Ghouta Media Center
    International
    URL courte
    33451

    Une source militaire syrienne confirme qu'une frappe a été portée ce jeudi matin par les forces israéliennes près de l’aéroport de Damas.

    Un important incendie près de l'aéroport de Damas a été provoqué par un bombardement israélien, a déclaré une source militaire syrienne.

    « Une installation militaire située au sud-ouest de l'aéroport international de Damas, a été frappée par Israël. Les missiles ont été tirés à partir du territoire occupé, provoquant des explosions et des dégâts matériels », annonce l'agence Sana citant la source militaire.

    ​Israël a bombardé jeudi matin un dépôt de munitions appartenant au mouvement libanais chiite Hezbollah et qui se trouvait près de l'aéroport de Damas, annonce Reuters, citant une source au sein du renseignement local.

    Le raid aérien a provoqué une forte explosion qui a été entendue jusqu'à Damas.

    Selon Reuters, le dépôt abritait un important nombre de munitions et était utilisé pour alimenter en armes le mouvement Hezbollah via un corridor aérien entre Teheran et la capitale syrienne.

    D'après des responsables au sein de l'opposition syrienne, cités par Reuters, qui s'appuient sur leurs informateurs en périphérie de la capitale où se situe l'aéroport, cinq frappes ont touché un dépôt de munitions. Selon eux, ces attaques avaient provoqué un incendie dans une partie militaire fermée du complexe aéroportuaire.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Israël a porté une frappe près de l’aéroport de Damas
    Damas accuse Israël de soutenir des groupes terroristes en Syrie
    Le pétrolier iranien Grace 1 quitte Gibraltar un mois après son arraisonnement
    Tags:
    frappe aérienne, Hezbollah, Damas, Israël, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik