Ecoutez Radio Sputnik
    incendie près de l`aéroport de Damas

    Frappe israélienne près de Damas: pas de stocks de munitions du Hezbollah dans la zone

    © Photo. Capture d'écran: Youtube
    International
    URL courte
    46234
    S'abonner

    Dans une interview à Sputnik, une source militaire syrienne a démenti les informations selon lesquelles la frappe portée tôt ce matin près de Damas aurait détruit des stocks de munitions du Hezbollah.

    Il n'y avait pas de stocks d'armes du mouvement chiite libanais près de l'aéroport de Damas visé ce jeudi matin par un bombardement israélien, a assuré dans une interview à Sputnik une source militaire syrienne.

    Selon la source, ces informations erronées ont été diffusées par certains médias occidentaux et arabes afin de justifier l'agression de la part d'Israël.

    « L'aviation israélienne a plusieurs fois effectué des actes d'agression militaire en Syrie, bénéficiant de la présence des forces internationales sur son territoire. Mais ces violations répétées ne resteront pas sans réponse la part de l'armée syrienne », a indiqué le militaire.

    Il a assuré par ailleurs que les armes des forces syriennes stockées dans les dépôts — ceux que la presse qualifie de « dépôts du Hezbollah » — n'ont pas été endommagées lors de l'attaque.

    Damas a accusé son voisin israélien d'avoir provoqué une énorme explosion jeudi en tirant des missiles sur une position militaire près de l'aéroport international de Damas.

    Selon la chaîne al-Manar, qui appartient au Hezbollah, l'explosion a pu être provoquée par un bombardement israélien contre des réservoirs de carburant stockés près de l'aéroport.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Israël a porté une frappe près de l’aéroport de Damas, confirme une source syrienne
    Damas sur les armes chimiques: elles proviennent de Turquie, c’est 100% sûr
    Tags:
    frappe aérienne, Hezbollah, Damas, Israël, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik