Ecoutez Radio Sputnik
    Simonian

    Liberté de la presse: le QG de Macron refuse d’en parler, Simonian commente leur geste

    © Sputnik . Serguei Guneev
    International
    URL courte
    48954

    Les représentants de l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron, candidat à la présidentielle française, ont refusé d’accorder l’accréditation aux journalistes de Sputnik et de RT puis de répondre à une question portant sur la liberté de la presse. Margarita Simonian, rédactrice en chef de Sputnik et de RT, a commenté ce geste.

    Margarita Simonian a commenté la réaction de la porte-parole du QG du candidat à la présidentielle Emmanuel Macron suite à une question portant sur la liberté de la presse posée par un journaliste de RT :

    « C'est comme ça, d'une manière inélégante, que la liberté d'expression s'arrête dans un pays qui est à peine moins fier de ses libertés que du camembert et du brie », a lancé Mme Simonian.

    Le 23 avril, l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron a refusé aux journalistes de RT l'accès à son QG de campagne. Quelques jours plus tard, la chaîne RT s'est vu refuser à nouveau l'entrée.

    « Est-ce que vous êtes contre la liberté de la presse ? » a demandé un journaliste de RT à la porte-parole du QG.

    Celle-ci a répondu qu'elle était occupée et qu'elle avait beaucoup de travail.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Accusations du camp Macron: la rédactrice en chef de RT et de Sputnik réagit
    Sputnik et RT contre Macron? Margarita Simonian remet les pendules à l'heure
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Une opération du Raid à l’opéra de Nantes où le concert d'une chanteuse iranienne était prévu
    Tags:
    presse, liberté de la presse, Emmanuel Macron, Margarita Simonian
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik