International
URL courte
839
S'abonner

Une nouvelle vague d’arrestations a frappé la Turquie. Quelque 10.000 policiers ont été suspendus pour liens présumés avec Fethullah Gülen, accusé par les autorités turques d’avoir organisé le putsch en juillet 2016.

Dix jours après la victoire du Président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, au référendum visant à renforcer ses pouvoirs, le gouvernement turc a arrêté hier plus d'un millier de personnes et a suspendu de leurs fonctions plus de 9 000 policiers. Ils sont considérés par les autorités comme des partisans du prédicateur Fethullah Gülen, soupçonné d'être derrière le coup d'Etat manqué en juillet 2016.

L’état d’urgence prolongé en Turquie pour trois mois
© AFP 2020 STR / TURKISH PRESIDENTIAL PRESS OFFICE
Les arrestations se poursuivent. Dans le cadre de l'opération menée hier, plus de 3 200 personnes sont visées par un mandat d'arrêt. 8 500 policiers sont mobilisés pour interpeller les soutiens présumés de Fethullah Gülen.

Depuis le putsch manqué l'année dernière, plus de 46 000 personnes ont déjà été incarcérées. Il y une semaine le parlement turc a approuvé la prolongation de trois mois de l'état d'urgence en vigueur dans le pays à partir du 16 juillet. L'état d'urgence a déjà été prolongé à deux reprises, en octobre et en janvier.

Ankara accuse Fethullah Gülen, un prédicateur musulman qui réside aux États-Unis depuis 1999, d'avoir orchestré la rébellion avortée qui a fait 290 morts, dont 190 civils et 100 putschistes, et plus de 2 000 blessés. Les autorités turques demandent avec insistance à Washington d'extrader M. Gülen.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Turquie: 4.000 personnes recherchées pour avoir participé à la tentative de coup d’État
Vers un nouveau coup d’Etat en Turquie?
La Turquie sous le coup de sanctions pour violation des droits de l’homme
Les USA aideront la Turquie à traduire en justice les responsables du coup d'Etat
Tags:
mandat d'arrêt, policier, tentative de coup d'Etat, coup d'Etat, Fethullah Gülen, Recep Tayyip Erdogan, Ankara, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook