International
URL courte
0 20
S'abonner

Cinq soldats nigérians ont perdu la vie et une quarantaine d’autres ont été blessés dans une attaque perpétrée par un combattant du groupe djihadiste Boko Haram.

Un kamikaze a attaqué ce vendredi un convoi militaire au Nigéria, faisant au moins cinq morts et 40 blessés, annonce ce vendredi l'AFP citant des sources militaires.

L'attentat-suicide, qui a eu lieu à 11h jeudi, est survenu alors que le convoi menait des « opérations de nettoyage » entre les États de Yobe et Borno, ont indiqué deux officiers qui ont requis l'anonymat. Les militaires se dirigeaient vers la ville de garnison de Damboa, située à 90 km de Maiduguri, la capitale de l'État de Borno.

« Un kamikaze appartenant à Boko Haram a précipité une camionnette chargée d'explosifs contre un convoi militaire dans le village de Manguzum », a expliqué l'un des officiers. « Nous avons perdu cinq soldats et plus de 40 sont blessés à des degrés divers ».

Boko Haram a perdu de larges territoires face à l'armée, mais intensifie depuis plusieurs mois le nombre d'attaques-suicide. Le conflit, qui dure depuis 8 ans, a fait plus de 20.000 morts et 2,6 millions de déplacés, dont près d'un million dans la seule ville de Maiduguri.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Multiples explosions au Nigéria: quatre morts, 18 blessés
Quatre filles kamikazes se font exploser au Nigéria
Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Tags:
attentat, Boko Haram, Nigeria
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook