International
URL courte
13314
S'abonner

Une grève générale contre les réformes du Président Michel Temer a été lancée au Brésil. Le Président de la Confédération des syndicats brésiliens Antônio Neto s’est prononcé en faveur des manifestations qui ont éclaté dans tout le pays, dans une interview accordée à Sputnik.

D'après Antônio Neto, le Président de la Confédération des syndicats brésiliens, les manifestations d'envergure organisées par les syndicats pour protester contre les réformes introduites par le Président Michel Temer, notamment contre la réforme des retraites, auraient un effet positif sur l'ambiance au Brésil qui « est en train de se noyer».

« Il est très excitant de voir la réponse que les gens ont envoyé au gouvernement fédéral, aux députés et à tous les parlementaires qui ne cessent de modifier le droit du travail et les retraites. […] Toutes les mesures récemment prises par le gouvernement ne font qu'augmenter le nombre de chômeurs et accroître le déficit budgétaire. Ils font tout ce que demandent les banques et les élites. Ainsi, le Brésil est en train de se noyer», a souligné l'interlocuteur de Sputnik.

Et d'ajouter que ce jour remontera le moral de tous les dirigeants syndicaux qui protestent avec le peuple depuis longtemps.

En répondant à une question portant sur la perturbation des transports en commun et le fonctionnement des aéroports, M. Neto s'est exprimé favorablement.

« La suspension du trafic sur les routes et le blocage des transports en commun est un progrès dans le sens: entendez-nous, arrêtez cela, sinon la réponse va être plus dure. Actuellement, nous tentons de nous organiser afin de continuer notre chemin. Probablement que nous serons obligés d'organiser une manifestation à l'échelle internationale pour une durée indéfinie. Dans ce cas-là, ce sera vraiment chaud », a déclaré le dirigeant des syndicats Antônio Neto.

D'après lui, le chemin que le gouvernement brésilien a choisi n'est pas bon. Selon une étude, 95 % des Brésiliens sont contre les décisions adoptées par les autorités du pays.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Le Brésil paralysé par une grève générale
Mondial 2018: le Brésil premier pays qualifié pour la Russie
Tempête dévastatrice au Brésil: un mort et 70 blessés (vidéo)
Quand le carnaval du Brésil vient au secours de l’économie du pays
Les USA sortent du TPP? Brésil et Argentine tendent les bras aux investisseurs
Au Brésil, la police en grève laisse faire les pilleurs
Tags:
transports publics, réforme des retraites, réformes, syndicats, grève, manifestation, Michel Temer, Brésil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook