International
URL courte
Situation en Syrie (printemps 2017) (181)
15422
S'abonner

Des combats entre trois groupes terroristes ont éclaté vendredi dans la banlieue est de Damas où l’armée syrienne poursuit son opération de libération du quartier de Qaboun. Au moins 100 terroristes ont été tués.

Plus de 100 terroristes ont trouvé la mort dans les combats opposant les formations radicales Jaysh al-Islam, Faylaq al-Rahman et le Front al-Nosra dans l'est de la capitale syrienne, a annoncé la chaîne de télévision Al-Mayadeen.

Selon la chaîne, les hostilités entre terroristes continuent, alors que l'armée syrienne poursuit son opération visant à libérer le quartier de Qaboun, dans l'est de Damas.

Des tirs d'artillerie et d'aviation se font entendre dans la capitale syrienne depuis quelques jours.

L'armée syrienne et ses alliés se sont emparées du village de Derra, dans la banlieue nord-est de Damas, prenant ainsi le contrôle de la frontière syro-libanaise entre Zabadani et la ville libanaise de Tufeil.

Les terroristes du Front al-Nosra ont attaqué les positions de Daech à 130 km de Zabadani, aux environs de la ville frontalière syrienne de Flita.

L'armée libanaise a pour sa part pris pour cible les groupes terroristes qui essaient de pénétrer au Liban près de la ville syrienne d'Aarsal.

Les terroristes se livrent à la contrebande d'armes, reçoivent des renforts et organiser des camps d'entraînement et des dépôts d'armes dans les régions montagneuses syriennes depuis le début du conflit en Syrie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Dossier:
Situation en Syrie (printemps 2017) (181)

Lire aussi:

Puissante explosion près de l'aéroport de Damas, des stocks de carburant en feu (vidéo)
«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
terrorisme, Faylaq al-Rahman, Jaysh al-Islam (Armée de l'islam), armée gouvernementale syrienne, Front al-Nosra, Damas, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook