International
URL courte
7515
S'abonner

Suite à un nouveau tir d'essai d'un missile balistique effectué par Pyongyang, la Corée du Sud et les États-Unis ont lancé des exercices militaires conjoints en mer du Japon, avec implication du porte-avions USS Carl Vinson.

Peu de temps après que la Corée du Nord a effectué un tir d'essai raté d'un missile balistique, Séoul et Washington ont entamé des manœuvres navales en mer du Japon avec la participation du porte-avions à propulsion nucléaire USS Carl Vinson, a annoncé l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

« La Corée du Sud et les forces militaires américaines ont commencé des exercices en mer du Japon à partir de 18h00 [11h00 heure de Paris, ndlr] aujourd'hui dans le contexte de la situation actuelle en matière de sécurité », a déclaré la Marine sud-coréenne.

Selon les militaires, les manœuvres sont destinées à dissuader la Corée du Nord de futures provocations et à renforcer la préparation militaire de l'alliance entre la Corée du Sud et les États-Unis.

Auparavant, les médias japonais et sud-coréens avaient annoncé que l'USS Carl Vinson avait été aperçu samedi matin au large de la ville japonaise de Nagasaki. Plus tard, après le tir de missile balistique par Pyongyang, le groupe aéronaval américain a mis le cap sur la mer du Japon. Il a également été rapporté que, pendant son déplacement, le porte-avions a participé à des exercices conjoints avec l'armée de l'air japonaise.

Samedi 29 au matin, la Corée du Nord a mené un nouvel essai d'un missile balistique dans la zone de Bukchang, au nord-est de Pyongyang. Selon l'armée sud-coréenne, le missile a explosé quelques secondes après le tir.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

 

Lire aussi:

Un confinement préventif avant Noël est-il envisagé? Olivier Véran répond
Des chercheurs désignent la plus grande «ruse» du coronavirus
La vidéo de la «destruction de chars» azerbaïdjanais partagée en ligne par la Défense arménienne
Concurrent de Tesla? Ce constructeur propose une voiture électrique à moins de 4.000 euros
Tags:
exercices militaires, USS Carl Vinson (porte-avions), Corée du Nord, Corée du Sud, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook