International
URL courte
14242
S'abonner

La Russie s’est dit prête à accueillir des inspecteurs et groupes d’évaluation en Crimée, si elle reçoit des demandes correspondantes dans le cadre du Document de Vienne.

Des inspecteurs, observateurs et groupes d'évaluation pourront se rendre en Crimée à condition que les demandes correspondantes adressées à Moscou soient conformes au Document de Vienne, a déclaré samedi le ministère russe des Affaires étrangères suite à la publication d'un rapport américain consacré au respect par différents pays des accords sur le contrôle des armements, le désarmement et la non-prolifération.

« Bien entendu, la Russie est d'accord pour accueillir des inspecteurs, observateurs et groupes d'évaluation en Crimée si elle reçoit des demandes spécifiques envoyées dans le cadre du Document de Vienne », rapporte le communiqué.

Et d'ajouter qu'en « ce qui concerne une référence répétée au Document de Vienne sur "l'occupation", "l'annexion" de la Crimée et le stationnement de militaires "sans le consentement de la partie d'accueil", l'adhésion de la Crimée est le résultat de la libre volonté de sa population multinationale ».

Le ministère russe a également souligné que le statut actuel de la péninsule de Crimée et de Sébastopol en tant que sujets de la Fédération de Russie était une question réglée.

La Crimée est redevenue russe suite au référendum du 16 mars 2014 au cours duquel plus de 96 % des habitants de la péninsule s'étaient prononcés pour la réunification avec la Russie. Cette consultation populaire a été organisée après le coup d'État de février 2014 en Ukraine, quand des politiques solidaires des forces nationalistes, y compris russophobes, sont arrivés au pouvoir à Kiev.

L'Occident, qui ne reconnaît pas les résultats du référendum criméen, a adopté des sanctions économiques contre la Russie. Moscou a déclaré à maintes reprises que le référendum s'était tenu conformément aux normes du droit international et à la Charte des Nations unies.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Google sera obligé de lever ses sanctions contre la Crimée
Les manœuvres tactiques de la flotte de la mer Noire en Crimée
L’armée russe redémarre le système de missiles en Crimée qui atteint une cible
«La Crimée se transformera en une sorte de Monaco russe»
Un buste de Franklin Roosevelt installé à Yalta en Crimée
Tags:
occupation, annexion, russophobie, nationalistes, référendum, Sébastopol, Crimée, Kiev
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook