Ecoutez Radio Sputnik
    La Crimée restera-t-elle sans eau potable à cause d’une digue construite par Kiev?

    La Crimée restera-t-elle sans eau potable à cause d’une digue construite par Kiev?

    © Pixabay
    International
    URL courte
    26352

    Kiev a annoncé la mise en fonction d’une digue construite dans la région de Kherson non seulement pour des raisons agricoles mais aussi géopolitiques. Ainsi, cette dernière devrait faire barrage pour ne pas laisser couler l’eau du Dniepr sur le territoire de la Crimée. Pour les représentants de la péninsule, cela n’influencera pas la vie des gens.

    Prétextant des nécessités agricoles dans la région de Kherson (sud de l'Ukraine), les autorités de Kiev ont décidé d'ériger une digue à la frontière avec la Crimée afin de créer un barrage entre la péninsule et l'eau du Dniepr.

    « Aujourd'hui, cette installation hydrotechnique assure non seulement les besoins des agriculteurs de Kherson en maintenant le niveau nécessaire pour l'arrosage mais aussi accomplit une mission géopolitique en retenant l'eau sans autoriser son transit [en Crimée, ndlr] », a déclaré Andreï Gordeev, maire de Kherson, cité par le service de presse de l'administration.

    À en croire ses paroles, le barrage du canal entraînera un déficit en eau potable en Crimée ainsi qu'un niveau élevé de la salinité des terres. Cependant, selon les représentants officiels de la péninsule, cités par les médias russes, cela n'aura aucun impact sur la vie en Crimée, une région dont les stocks sont remplis à 80 %.

    L'Ukraine a fourni jusqu'à 85 % des besoins criméens en eau potable. Cette eau était également utilisée à des fins agricoles. Après l'adhésion de la Crimée à la Russie par référendum, le transit de l'eau sur le territoire de la péninsule a été complètement stoppé.

    Selon les informations de la chaîne de télévision 1+1, la digue a été construite en un an et aurait coûté au gouvernement de Kiev environ 1,2 million d'euros. Auparavant, le barrage du canal entre la Crimée et l'Ukraine était réalisé par une digue provisoire avec des sacs remplis de sable.

    La Crimée et la ville de Sébastopol sont devenues des entités territoriales de la Russie à l'issue du référendum du 16 mars 2014 pendant lequel la majorité des votants s'était prononcée pour la réunification avec la Russie.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Crimée: «La non-reconnaissance par l’UE, une politique stupide»
    «La Crimée se transformera en une sorte de Monaco russe»
    Légaliser la prostitution et le cannabis au profit des retraités, propose l’Ukraine
    Tags:
    Andreï Gordeïev, Russie, Crimée
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik