Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Frappes en Syrie: Trump raconte ses doutes en appuyant sur le bouton

    © AP Photo / Andrew Harnik
    International
    URL courte
    Frappes US contre la base de Shayrat en Syrie (86)
    42764
    S'abonner

    Dans une interview à la chaîne CBS, Donald Trump a avoué que la décision de tirer des missiles sur le sol syrien n'avait pas été facile à prendre, le risque de frapper les innocents étant présent.

    Le Président américain Donald Trump a reconnu dans une interview à la chaîne CBS que la décision d'envoyer 59 missiles Tomahawks sur la Syrie avait été difficile à prendre, car elle risquait d'entraîner la mort d'innocents.

    « C'est une décision très difficile à prendre, car des vies humaines sont en question », a-t-il déclaré aux journalistes, commentant son ordre de tirer 59 missiles de type de Tomahawk sur une base syrienne.

    « Vous tuez des gens. Et vous pouvez ne pas tuer les bonnes personnes et vous voilà avec encore une tragédie sur les mains », a ajouté Donald Trump.

    « Ce genre de décisions est extrêmement difficile à prendre. Je le déteste, mais l'affaire doit être faite », a conclu l'hôte de la Maison-Blanche.

    En avril, le Président américain Donald Trump a ordonné une frappe ciblée contre la base aérienne syrienne de Shayrat. Vendredi 7 avril au matin, 59 missiles de croisière Tomahawk ont été tirés par les navires américains USS Porter et USS Ross, croisant en Méditerranée, faisant selon la partie syrienne des victimes aussi bien parmi les militaires que parmi les civils, dont quatre enfants, et causant d'importantes destructions.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Dossier:
    Frappes US contre la base de Shayrat en Syrie (86)

    Lire aussi:

    Frappes en Syrie: les terroristes finiront par attraper les Américains par la peau du cou
    Frappes US en Syrie: tir de sommation ou «guerre mondiale»?
    Maison-Blanche: de nouvelles frappes contre la Syrie ne sont pas à exclure
    Tags:
    victimes, Donald Trump, Shayrat, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik