Ecoutez Radio Sputnik
    Booking.com ignore la demande de Kiev de désigner la Crimée comme ukrainienne

    Booking.com ignore la demande de Kiev de désigner la Crimée comme ukrainienne

    © Sputnik . Sergey Malgavko
    International
    URL courte
    7242

    Selon le bureau du procureur de la Crimée, mis en place par Kiev après le rattachement de la péninsule à la Russie, le service Booking.com a commencé à afficher la Crimée comme partie de l’Ukraine. Mais est-ce vraiment cela? Cette information n’est nullement prouvée sur le site de réservation d’hôtels en ligne.

    Kiev continue sa lutte contre les cartes où la Crimée n'est pas désignée comme une partie du territoire de l'Ukraine. Cette fois, le bureau du procureur de Crimée, une institution créée par Kiev, a exigé du service de réservation d'hôtels de désigner la péninsule comme un territoire ukrainien, mais on dirait que le site a ignoré cette demande et n'a rien changé.

    « Aujourd'hui, Booking.com a rapporté au bureau [ukrainien, ndlr] du procureur de la Crimée que les informations pertinentes ont été corrigées. Maintenant, le site Booking.com identifie l'emplacement d'une propriété spécifiée en Crimée dans les informations sur une localité donnée comme un territoire de l'Ukraine », précise un communiqué du bureau.

    Cependant, pour un choix d'hôtels en Crimée sur le site Booking.com, pour les informations sur le règlement, l'Ukraine n'est pas précisée. L'origine géographique du règlement se limite à la Crimée.

    Auparavant, Kiev avait ouvert une procédure pénale contre Booking.com en ce qui concerne les réservations d'hôtels en Crimée. Le bureau ukrainien du procureur de la Crimée a également demandé que, sur le site Internet, dans les informations sur la péninsule, la Crimée soit désignée comme une partie du territoire ukrainien.

    La Crimée et Sébastopol ont été rattachés à la Russie à la suite d'un référendum tenu en mars 2014. 96,77 % des Criméens et 95,6 % des habitants de la ville de Sébastopol (ville criméenne avec un statut spécial) ont voté pour le rattachement à la Russie. La péninsule avait été « offerte » à l'Ukraine sans la moindre consultation populaire par Nikita Khrouchtchev en 1954.

    Aujourd'hui, l'Ukraine continue de considérer la Crimée comme une partie de son territoire. La majorité des pays occidentaux soutiennent la position de Kiev et ont introduit des sanctions contre la Russie en 2014.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    La Crimée restera-t-elle sans eau potable à cause d’une digue construite par Kiev?
    La Crimée, une entité tataro-criméenne? Kiev bluffe et provoque!
    Natalia Poklonskaïa: il faut que Kiev se fasse à l’idée que la Crimée est étrangère
    Location de la Crimée à la Russie: «Kiev aurait aussi pu proposer de louer la Lune»
    Après l’avoir interdite d’entrée, Kiev veut parler avec Marine Le Pen de la Crimée
    Tags:
    carte géographique, territoire, rattachement de la Crimée, référendum en Crimée (2014), Booking.com, Crimée, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik