Ecoutez Radio Sputnik
    Système THAAD

    Le THAAD en Corée du Sud prêt à intercepter les missiles nord-coréens

    © Photo. US Missile Defense Agency
    International
    URL courte
    6523
    S'abonner

    Le système antimissile américain, dont les premiers éléments sont arrivés en Corée du Sud début mars, est désormais capable d'intercepter les missiles de son voisin du Nord.

    Le bouclier antimissile THAAD en Corée du Sud a atteint la capacité opérationnelle nécessaire pour protéger le pays contre la menace nord-coréenne, selon des officiels américains cité par l'agence Reuters.

    Le 7 mars dernier, Washington et Séoul avaient annoncé l'arrivée en Corée du Sud des premiers éléments du THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) censé contrer une éventuelle agression de Pyongyang.

    Œuvre du géant américain de l'armement Lockheed Martin, le bouclier antimissile THAAD permet d'atteindre des missiles de longue-portée se trouvant dans un rayon de 200 km et à une altitude de 150 km. Cela rend possible la destruction d'engins balistiques dans la phase terminale de vol.

    Selon l'agence Reuters, le coût de construction du bouclier THAAD est estimé à près de 886 millions de dollars, soit un peu plus de 810 millions d'euros.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Le déploiement du THAAD en Corée du Sud sape la stabilité de la région, selon Pékin
    Séoul et Washington se renvoient la facture des missiles THAAD
    Déploiement du THAAD en Corée: le favori à la présidentielle en prône la suspension
    Tags:
    déploiement, défense antimissile, sécurité, système antimissile THAAD, Lockheed Martin, Corée du Sud, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik