International
URL courte
6270
S'abonner

Les Présidents Donald Trump et Vladimir Poutine auront une conversation téléphonique à 18h30 (heure de Paris) ce mardi pour discuter probablement de la Syrie.

Selon le calendrier d'activités du Président américain, publié par le service de presse de la Maison-Blanche, M. Trump est censé s'entretenir au téléphone aujourd'hui même, à 18h30 (12h30 heure de Washington), avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a confirmé cette information.

Mais quel sera le sujet de leur conversation? Selon un haut responsable américain qui a préféré garder l'anonymat, les dirigeants russe et américain discuteront probablement du conflit syrien, annonce l'agence Reuters.

Ce sera la troisième conversation téléphonique entre les deux Présidents depuis l'investiture de Donald Trump.

Leur premier entretien téléphonique a eu lieu fin janvier. Les dirigeants ont alors abordé les sujets de la lutte contre le terrorisme, du conflit syrien et de la situation en Ukraine et ont échangés leurs vues sur les grandes questions touchant les relations bilatérales entre leurs pays.

Lors de leur deuxième conversation, début avril, le Président américain a présenté à son homologue russe ses profondes condoléances suite à l'attentat à Saint-Pétersbourg du 3 avril.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Trump recevra Abbas mercredi à la Maison-Blanche
Trump «honoré» de rencontrer Kim Jong-un «dans des circonstances favorables»
Trump évoque la Russie sur Twitter tous les 4 jours
La Belgique prolonge à son tour le confinement de deux semaines
Tags:
conversation téléphonique, Donald Trump, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook