Ecoutez Radio Sputnik
    Brexit

    L’UE promet d’accueillir l’Irlande unifiée

    © REUTERS / Clodagh Kilcoyne
    International
    URL courte
    10510

    En arrêtant les positions de négociation sur le Brexit lors d’un sommet ad hoc, Bruxelles a promis qu’une fois réunifiée, l'Irlande serait son membre à plein droit. Il ne reste plus qu’à organiser un référendum en Irlande du Nord pour que celle-ci quitte le Royaume-Uni.

    Les dirigeants européens ont promis samedi d'accueillir l'Irlande du Nord au sein de l'UE si elle organisait un référendum sur sa réunification avec la République d'Irlande, relate euractiv.

    Lors d'un sommet censé arrêter les positions de négociation des 27 États membres sur les négociations avec la Grande-Bretagne, au moment où cette dernière quitte le bloc, le Premier ministre irlandais, Enda Kenny, a demandé à ses collègues de reconnaître que l'Irlande du Nord, tout comme l'Allemagne de l'Est en 1990, entrerait automatiquement dans l'UE en cas d'unification avec un de ses États membres.

    Pour se réunifier puis entrer au sein de l'UE, l'Irlande devra organiser un référendum (dont la possibilité est prévue par l'accord de Belfast, ou accord de paix pour l'Irlande du Nord de 1998, qui a mis fin aux violences dans cette région) sur le retrait de la Grande-Bretagne, initiatrice du Brexit, et sur la réunification des deux Irlandes.

    Auparavant, Bruxelles a soutenu l'idée d'admettre l'Écosse à l'UE, si elle décidait de se retirer du Royaume-Uni. La presse britannique a également condamné les plans de l'UE d'accorder à l'Espagne, qui revendique la souveraineté sur Gibraltar, le droit de veto sur l'application à la petite enclave britannique de n'importe quel futur accord de libre-échange UE-Royaume-Uni.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Le Brexit déclenché dès la semaine prochaine?
    Brexit: Theresa May met au pas l'Écosse et le Pays de Galles
    Conséquences du Brexit: HSBC pourrait déplacer ses activités en France ou en Irlande
    «Le Brexit met en cause la paix sur l’île d’Irlande»
    Tags:
    Union européenne (UE), Enda Kenny, Irlande du Nord, Irlande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik