International
URL courte
12403
S'abonner

Le fondateur de WikiLeaks a pointé du doigt Hillary Clinton, l’accusant par la bande d’avoir déclenché le conflit en Libye et rejetant indirectement les accusations concernant ses prétendus liens avec la Russie.

Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, a qualifié de « boucher de la Libye » l'ex-candidate au poste de Président américain Hillary Clinton.

​« Deux mensonges sur une image : le boucher de la Libye — Hillary Clinton — accuse un "WikiLeaks russe", assise devant l'inscription #SheBringsPeace ( "Elle apporte la paix ", ndlr) », a-t-il écrit sur sa page Twitter.

La veille, Mme Clinton a déclaré, dans une interview à la CNN, qu'elle aurait été élue président des États-Unis mais que l'intervention du directeur du FBI James Comey, du « WikiLeaks russe » et de Vladimir Poutine l'en ont empêchée.

Leurs activités, selon elle, ont fait fuir les électeurs, qui étaient déjà prêts à lui offrir le siège de chef d'État.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

Assange dévoile le plan des élites américaines pour remplacer Trump par Pence
Pour «En marche!», la Russie est derrière le Brexit et l’élection de Trump
Assange: des révélations sur Macron dans les mails de Clinton
Vous voulez voir comment c’est, chez Assange? Bienvenue à Paris!
Tags:
WikiLeaks, Hillary Clinton, Julian Assange, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik