International
URL courte
Situation en Syrie (printemps 2017) (181)
5414
S'abonner

Les États-Unis, qui conduisent une coalition anti-Daech en Syrie et en Irak, ne projettent pas de mission de paix sur le sol syrien.

Les Forces armées américaines n'envisagent pas de mener des missions de paix en Syrie, mais contribueront à la stabilisation dans les régions où elles sont présentes et fourniront leur aide aux partenaires, a annoncé le colonel John Dorian, porte-parole de la coalition internationale anti-Daech conduite par les États-Unis.

« Quant à la mission de paix, je présume qu'il s'agit d'une mission élargie, dont nous n'envisageons pas de nous occuper. Elles [les forces des États-Unis, ndlr] y sont pour une mission concrète : surveiller, communiquer et soutenir nos alliés. C'est tout », a-t-il déclaré lors d'un point presse.

Il a en même temps reconnu que la présence des forces américaines dans le nord de la Syrie aidait à stabiliser la situation et à prévenir de nouveaux affrontements entre les alliés de Washington, la Turquie et les milices kurdes.

Jeudi dernier, l'état-major turc a fait savoir qu'un poste à Akçakale, district frontalier avec la Syrie, avait essuyé des obus de mortier tirés depuis des zones contrôlées par les forces d'autodéfense kurdes. L'armée turque a riposté. Rappelons qu'aux yeux d'Ankara, les forces d'autodéfense kurdes sont des terroristes liés au Parti des travailleurs du Kurdistan, interdit en Turquie.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Dossier:
Situation en Syrie (printemps 2017) (181)

Lire aussi:

Défense russe: la Russie et les USA restent en contact au niveau opérationnel en Syrie
Syrie: le parcours, c’est la liberté de choix en pleine guerre
Poutine: pas de vols dans les zones de sécurité en Syrie à une seule condition
«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Tags:
Kurdes, paix, mission, coalition anti-Daech, John Dorian, États-Unis, Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook