Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Trump-Russie: l'auteur du «dossier» avoue ne pas avoir vérifié toutes les données

    © REUTERS / Yuri Gripas
    International
    URL courte
    1516
    S'abonner

    Christopher Steele, l’auteur du rapport accusant le Président des États-Unis de liens avec le Kremlin, a avoué ne pas avoir vérifié toutes les données dont il dispose.

    L'ancien agent du service de renseignement extérieur britannique Christopher Steele, qui est l'auteur du rapport sur les liens présumés du dirigeant américain Donald Trump avec la Russie publié par BuzzFeed, a fait une déclaration inattendue. Selon l'ex-agent du MI6, toutes les données de ce dossier n'ont pas été dûment examinées, a annoncé la chaîne américaine CNN.

    Dans une des 16 notes faisant partie du dossier en question, M. Steele avoue que les données transmises aux services de renseignement des États-Unis et du Royaume-Uni « nécessitaient une analyse, une investigation plus profonde et une vérification ».

    En outre, l'auteur a indiqué que les documents n'étaient pas destinés à être publiés avec un accès libre.

    Début janvier, des médias ont diffusé l'information affirmant que certains « agents russes » disposeraient d'informations compromettantes pour Donald Trump.

    Plus tard, il a été révélé que le rapport émanait de Christopher Steele qui, après son départ du MI6, avait fondé la société Orbis Business, spécialisée dans les enquêtes et la sécurité.

    Le Président américain a plusieurs fois démenti les informations contenues dans le rapport de Steele en déclarant ne pas être lié à la Russie et n'ayant aucun contact avec les autorités russes.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Trump dément ses liens avec Moscou, accuse les démocrates et les médias de «fake news»
    Londres recueille des saletés sur Trump mais accuse Moscou
    Le président US est aussi producteur TV? Trump accuse les médias de mensonges
    Tags:
    services secrets, dossier, MI6, Kremlin, Christopher Steele, Donald Trump, Moscou, Russie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik