Ecoutez Radio Sputnik
    La ville de Palmyre

    L’armée syrienne reprend quatre positions stratégiques à l’est de Palmyre

    © REUTERS / Omar Sanadiki
    International
    URL courte
    10280

    L'armée arabe syrienne continue à reprendre à Daech des territoires aux environs de Palmyre. Jeudi 4 mai, elle a détruit les derniers rassemblements de djihadistes dans la banlieue Est de l'antique cité.

    Quatre positions stratégiques sont repassées sous contrôle de l'armée syrienne à l'Est de Palmyre, a annoncé l'agence de presse syrienne SANA. Une source militaire a déclaré à l'agence que des unités de l'armée syrienne appuyées par des alliés avaient repris le contrôle de quatre positions d'une importance stratégique à l'ouest de la réserve naturelle de Tleila, dans la banlieue Est de Palmyre.

    En outre, dans la ville et la province de Deir ez-Zor, l'aviation syrienne a attaqué des positions terroristes dans le quartier de Rassafa, dans la périphérie de Maqaber, à Tharda et à Maamel, ce qui a causé d'importantes pertes aux djihadistes.

    Les forces gouvernementales syriennes, appuyées par l'aviation russe, ont complètement libéré Palmyre et sa cité antique le 2 mars dernier. L'assaut de la ville a duré moins de 24 heures.

    Le 18 mars, les spécialistes russes ont commencé le déminage de la partie historique de la « Perle du désert » et des quartiers résidentiels. Les experts du Centre international de déminage doivent déminer à Palmyre une superficie d'environ 1 500 hectares et en un mois ils ont effectué leur mission à plus de 70 %.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Vidéo de cockpit du crash d’un Boeing dans un lagon en Micronésie
    Un «cimetière» de Boeing 737 MAX découvert en Californie
    «En fermant le marché américain à Huawei, Trump a ouvert des possibilités d’investissements chinois accrus en Europe»
    Tags:
    Etat islamique, Syrie, Palmyre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik