International
URL courte
5200
S'abonner

Les unités de combat américaines ne pourront pas rester en Irak après la fin de l'opération contre les djihadistes de Daech, selon le Premier ministre du pays.

Le Premier ministre irakien, Haïder Al-Abadi, a déclaré que les unités de combat américaines ne resteraient pas dans le pays, une fois l'opération contre Daech terminée, annonce l'agence Associated Press.

Se référant à des fonctionnaires sous couvert d'anonymat, l'agence avait auparavant annoncé que le Premier ministre irakien négociait avec l'administration de Donad Trump la présence du contingent américain après la fin de l'opération contre Daech. Certains militaires américains devaient rester à titre de conseillers chargés d'aider les forces armées irakiennes à se tenir prêtes à « toute menace à la sécurité ».

Actuellement, l'armée irakienne et la coalition internationale dirigée par les États-Unis mènent une opération pour libérer la ville de Mossoul. En mars dernier, les forces gouvernementales ont annoncé avoir complètement encerclé Mossoul et coupé les liens des djihadistes avec leurs coreligionnaires syriens.

L'armée irakienne a annoncé qu'elle avait repris le contrôle de deux tiers de la ville.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

Lire aussi:

Daech mène une nouvelle attaque chimique à Mossoul
Comment Daech utilise son réseau de tunnels sous Mossoul
Des armes «made in Daesh» testées à Mossoul
Tags:
troupes US, Haïder al-Abadi, États-Unis, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik