Ecoutez Radio Sputnik
    Des congressistes US déçus par l’enquête du FBI sur l’«ingérence russe»

    Des congressistes US déçus par l'enquête du FBI sur l'«ingérence russe»

    © REUTERS / Brian Snyder
    International
    URL courte
    16212

    L'enquête du FBI concernant la prétendue ingérence russe dans les dernières élections présidentielles américaines n'a rien révélé: intervenant devant le Comité de renseignement du Sénat américain, le directeur du FBI James Comey n'a pu donner aux congressistes aucune nouvelle information sur cette affaire totalement imaginaire.

    Le directeur du FBI James Comey n'a pas pu satisfaire la curiosité de certains membres du Congrès qui voulaient obtenir plus d'informations sur la prétendue intervention de la Russie dans la présidentielle américaine. Les congressistes n'ont rien appris de neuf à l'issue de son intervention devant le Comité de renseignement du Sénat qui a duré plus deux heures et s'est tenue à huis clos.

    Selon CNN, qui se réfère à des sources anonymes, au cours de la réunion, les démocrates ont principalement posé des questions sur les connexions avec la Russie des membres de la campagne électorale de Trump, alors que les républicains se sont demandés qui avait bien pu divulguer aux médias des informations classifiées.

    Bien que ni James Comey, ni le patron de la NSA Michael Rogers, qui participé lui aussi à la rencontre, n'aient rien révélé de nouveau, le républicain Mike Conaway et le démocrate Adam Schiff les ont remerciés et se sont dit persuadés que l'enquête donnerait des résultats à l'avenir.

    « Nous restons engagés à travailler avec le FBI durant toute la durée de l'enquête, laquelle ne doit négliger aucune piste », ont souligné les congressistes dans une déclaration commune.

    Auparavant, les responsables américains avaient accusé la Russie d'avoir mené des cyberattaques sur les systèmes informatiques des organisations politiques américaines afin d'influencer les résultats de l'élection présidentielle. À cet égard, l'administration Obama avait imposé des sanctions contre des personnes physiques et morales russes.

    Moscou a nié les accusations, les qualifiant d'infondées. Le président Donald Trump a promis que les autorités procédaient à une nouvelle enquête sur ce sujet. Le comité sur le renseignement de la Chambre des représentants des États-Unis s'en occupe en parallèle.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

     

    Lire aussi:

    Mediapart affirme que de Rugy a démissionné afin d'éviter de nouvelles révélations sur ses frais de député
    L’irrésistible hausse du nombre d’agressions: «la France se sud-américanise»
    Le nouveau bateau lance-missiles russe Mytischi dans ses moindres détails - images
    Tags:
    ingérence, FBI, Adam Schiff, James Comey, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik